6ix9ine balancé par un membre de son label, Tr3way ?

Hier soir, alors qu’il était présenté une nouvelle fois à un juge, 6ix9ine a plaidé non coupable des chefs d’accusation qui lui sont reprochés. La cour a également fixé la date de son procès au 4 septembre 2019, une très mauvaise nouvelle puisqu’il devrait passer cette période derrière les barreaux, le million de dollars et la remise de son passeport que Tekashi 69 n’ayant pas suffi pour qu’il obtienne une liberté conditionnelle.

Quelques heures seulement après que ces nouvelles informations soient paru, le site d’information américain Vulture a dévoilé une petite bombe qui risque d’avoir de très grosses conséquences. L’un des avocats représentant l’Etat américain a révélé qu’un “informateur confidentiel” avait enregistré des éléments qui seront utilisés contre 6ix9ine. Il a également affirmé que les réseaux sociaux du rappeur et les éléments qui y avaient été postés pourront également être utilisés lors du procès.


En clair, il est fort probable que l’un de ses proches, sans doute membre du label (et accessoirement gang) Tr3way l’ait enregistré à son insu afin de le piéger. Une mission visiblement réussit qui va probablement payer cher le prix des écarts de conduite, lui qui avait une voie royale pour réaliser une très belle carrière dans le rap.