Bitcoin : la cybermonnaie en crise sera bientôt vendue au tabac

Concept flou pour certain ou futur de l’économie pour d’autres, le Bitcoin fait de plus en en plus parler de lui et va bientôt se retrouver à la portée de tous puisqu’il arrive dans les bureaux de tabac. 

A partir du 1er janvier 2019, 3000 à 4 000 buralistes proposeront l’achat de bons d’une valeur de 50, 100 ou 250 euros qui seront échangeables contre une somme équivalente dans la cybermonnaie. Ce service a été mis en place par la société Bimedia (qui gère la commercialisation d’offres dématérialisées pour les buralistes) et à la start-up KeplerK, spécialisée dans la gestion de cryptomonnaie. Pour pécho ses propres Bitcoins, il suffira de s’inscrire sur le site de KeplerK en fournissant les informations suivantes : une  photo, une copie de la pièce d’identité, une adresse mail, un numéro de portable et un justificatif de domicile. Et c’est tout pour se prendre pour le Loup de Wall-street.

Les 1,25% touchés pour chaque vente par les buralistes les aideront à lutter contre la chute des ventes de cigarettes dues à l’augmentation régulière de leur prix. Est-ce que cette nouveauté va permettre au cours de la monnaie de remonter ? En effet, celui-ci connaît une chute vertigineuse puisqu’il dépassait les 20 000 dollars l’unité en 2017 alors qu’il n’en vaut plus que 3 674 aujourd’hui. Une fluctuation qui ne permet pas d’envisager l’avenir sereinement pour les investisseurs.

La cryptomonnaie, vraiment le futur ? C’est en tout cas ce que pensent plusieurs multinationales comme le Paris Saint-Germain ou McDonalds qui ont déjà mis un 1er pied dedans. Certains ont même déjà fait fortune avec : c’est ce que clamait 50 Cent… avant de se rétracter. Par peur de représailles du fisc américain ? Seul lui le sait…