Netflix sort un doc sur le meurtre de Jam Master Jay [Bande-annonce]

Les meurtres non résolus et la culture hip-hop des années80-90 font partie des thèmes de prédilection de Netflix. C’est ainsi que la plateforme de streaming lance ReMastered dont le 1er épisode est dédié à Jam Master Jay, fondateur et Dj de Run DMC.

Après Unsolved, fiction qui revenait sur les assassinats non résolus de Biggie et 2Pac, Netflix joue sur notre goût du mystère et de la morbidité avec 8 épisodes d’une série de documentaires qui reviennent sur les morts prématurées d’artistes majeurs. Et le 1er épisode va vous faire traverser un large pan de l’histoire du rap puisqu’il s’agit du terrible meurtre de Jason William Mizell, alias Jam Master Jay, figure incontournable de l’histoire du hip-hop new-yorkais.

Né en 1965 à Brooklyn, c’est en arrivant dans le Queens qu’il découvre le deejaying à l’âge de 13 ans. En 1982, il rencontre les 2 rappeurs Run et DMC et devient leur Dj mais aussi leur musicien pour certains de leurs enregistrements puisqu’il maîtrisait le clavier, la basse et la batterie. Dans les années 90, c’est à travers le groupe Onyx, lancé par son label qu’il a connu le succès, avant de soutenir un jeune rappeur qui allait bientôt tout péter dans l’industrie : 50 Cent.

C’est surement cette relation qui lui a été fatale : le 30 octobre 2002, à 19 h 30, JMJ se fait assassiner par balle en studio dans le quartier du Queens alors que l’artiste n’avait que 37 ans. 16 ans plus tard, le meurtrier court toujours…

Le documentaire sera disponible vendredi 7 décembre sur la plateforme de streaming. 

Parmi les autres sujets de la saga ReMastered, on retrouve des artistes venus d’autres genres musicaux Bob Marley, Johnny Cash ou encore Sam Cooke.