José Mourinho viré de Manchester United… qui pour lui succéder ?

La 3ème saison est toujours la pire. Après 2 années passées à Manchester United, José Mourinho n’ira pas au bout de la 3ème, viré par ses dirigeants peu de temps après la leçon de football prise à Liverpool, l’éternel rival. 

6ème de Premier League avec déjà 5 défaites et 19 points de retard sur le leader, 2ème de leur poule de Ligue des Champions avec un 8ème de finale face au Paris Saint-Germain dans la peau de l’outsider : on a connu les Red Devils plus rutilants. Si la faute ne revient pas qu’à l’entraineur, il a forcément sa part de responsabilité et c’est lui qui fait les frais de ce début de saison loin de répondre aux attentes des sommes investies à chaque mercato et à la stature du club. En étant en froid avec les 2 plus gros transferts de l’histoire du club, Paul Pogba et Anthony Martial, le coach portugais a également affaibli sa position. C’est ainsi que prend fin cette histoire qui se sera soldée par des victoires dans des compétitions mineures : une Ligue Europa, une Coupe de la ligue anglaise et un Community Shield (la supercoupe locale).

La question qui brûle désormais toutes les lèvres du monde du monde du football: qui va succéder à José Mourinho ? Si pour le moment Michael Carrick, joueur au 464 matchs sous la tunique rouge et entraineur adjoint, aux côtés de Kieran McKenna prend la relève, des informations variées circulent, un nouveau coach intérimaire devant être nommé jusqu’à la fin de saison.

Pour conduire une grosse écurie comme MU, il faut un pilote solide. Nombreux sont ceux qui pensent à Zinédine Zidane, sans club depuis son départ du Real Madrid et qui aurait besoin d’un club de ce gabarit pour reprendre la compétition. Les noms du Portugais Jardim, viré de l’AS Monaco après des résultats exceptionnels les saisons précédentes, Laurent Blanc, en congé depuis son départ du PSG et ancien joueur du club et Antonio Conte sont ceux qui reviennent le plus.

Du côté du Mou, il va devenir de plus en plus difficile de trouver un club qui veuille accueillir sa personnalité explosive même si l’Inter Milan, où il a réalisé un triplé historique en 2010, serait toujours candidat. Enfin, il lui reste l’option de la sélection portugaise qui reste le dernier grand défi de sa carrière à relever.