Des tatouages sur le visage, des cheveux décolorés, des refrains entêtants et de la consommation de drogue à base de médicaments : tel est le starter-pack du rappeur SoundCloud de cette fin des années 2010. Lil Pump, le plus célèbre d’entre eux, a décidé d’abandonner la lean… et il ne s’en porte pas plus mal.

Les décès de Lil Peep puis de Mac Miller ont incité des artistes à arrêter la consommation de drogues, en particulier le Xanax mais aussi la lean. Lil Pump entretient un rapport schizophrène à cette substance. Par exemple, au mois d’avril il a fait une vidéo dans laquelle il annonçait arrêter la consommation de cette boisson à base de codéine en jetant un flacon dans une piscine. Quelques jours plus tard, il faisait marche arrière et annonçait qu’il allait “kicker son grand-père dans la nuque avant de ‘kicker la cup’”, son expression pour dire qu’il arrête la lean.

Il y a ensuite eu le clip de Drug Addicts dans lequel il revendique fièrement consommer toute sortes de substances aux côtés de Charlie Sheen. Il explique notamment avoir pris trop de lean pour conduire sa Ferrari. Mais il semblerait que – malgré tous ces coups de folie – Lil Pump ait réellement dit “non” au sirop. C’est en tout cas ce qu’il affirme dans une de ses dernières story Instagram, ce qui le rend d’ailleurs très fier. Qui plus est, cette décision l’a aidé à perdre du poids…

Tout ceci est cool mais ne nous dit toujours pas où est la mix-tape Harvard Dropout ? Au moins un nouveau son a été teasé et il s’annonce bien lourd !