Maître Gims s’exprime pour la 1ère fois sur la bagarre d’Orly ! [Vidéo]

Rarement un fait divers du rap n’a été commenté comme la bagarre d’Orly qui a eu lieu cet été entre les équipes de Booba et de Kaaris. Plus de 5 mois après, c’est Maître Gims qui a eu l’occasion d’en parler lors de son passage chez Les Grandes Gueules.

Rappeur, chanteur, compositeur, boss d’un label et d’une marque de fringues, et désormais auteur de manga, à 32 ans Meugui a déjà porté de nombreuses casquettes. Et c’est pour son œuvre Devil’s Relics, co-écrite avec son frère Darcy, qu’il était invité dans l’émission phare de RMC, également diffusée à la TV sur RMC Story en direct. S’il a eu l’occasion de dire qu’il comprenait tout à fait la colère des Gilets Jaunes, il a également été invité à expliquer comment il avait réagi aux images de la baston.

Franchement c’était surprenant de voir une bagarre à Orly (…). C’est pas quelqu’un que je connais personnellement, c’est pas un ami (en parlant de Booba, Ndlr).” Il étend le sujet plus généralement à la perception du milieu du rap : “Encore une fois, ça a mis un coup pour l’urbain. Pour cet urbain qu’on essaie de sortir de là entre guillemets. Aujourd’hui, c’est la musique la plus écoutée en France et en même temps c’est la plus compliquée à défendre, à développer, à ramener sur les plateaux. Je suis là aujourd’hui devant vous c’est un truc de dingue en vérité. La musique urbaine fait peur, on a montré qu’on pouvait se battre dans un aéroport. Je fais aussi partie de l’urbain, je dis “on” parce que je suis concerné par ce qu’il s’est passé.

Sur le manque de réaction des autres artistes, Maître Gims répond : “Ça a pris cette ampleur parce que ça s’est passé dans un aéroport. Y’a souvent des histoires comme ça, c’est vrai.” On se souvient néanmoins que Disiz avait eu un discours très intelligent lors de son passage chez Ruquier après les événements