2Pac : un proche serait impliqué dans la fusillade de 1994 !!!

La vie de 2Pac est entourée de mystères et la liste de ses ennemis est tellement longue qu’il est toujours difficile de savoir qui a voulu s’en prendre à sa vie. De nouveaux éléments sur la fusillade de 1994 viennent compliquer encore plus l’affaire et impliquer un proche…

30 novembre 1994. 2Pac et 3 de ses gars, dont son manager et Stretch, rappeur et producteur dont il est très proche, se rendent en studio à New-York. 2 hommes les suivent et les agressent. Le rappeur de Los Angeles se fait dépouiller de 40 000$ de bijoux, reçoit 5 balles dont 2 dans la tête et s’en sort miraculeusement. Il croise peu de temps après The Notorious B.I.G. et Puff Daddy son manager et se persuade que les 2 Bad Boys sont les responsables de cette attaque. La parano sera renforcée quand quelques mois plus tard, Biggie sort le morceau Who Shot Ya? qui déclenchera définitivement la guerre entre les 2 rois de chaque côte des Etats-Unis.

Malgré des accusations du Los Angeles Times, qui seront ensuite retirées et suivies d’excuses, Diddy et son poulain ne seront jamais inquiétés par la justice au contraire de Dexter Isaac, l’auteur des coups de feu qui ont mis 2Pac dans un fauteuil roulant pour assister à son procès pour abus sexuel. Ce délinquant a rapporté tous les faits et aurait travaillé pour James Rosemond : “Il m’a donné 2 500 dollars et permis de garder tous les bijoux que je trouverais, à l’exception d’une bague qu’il voulait pour lui. C’était la plus grosse de 2 bagues à diamant qu’on a volées. Il disait qu’il voulait mettre le diamant sur un nouvel anneau pour sa petite amie de l’époque, Synthia Ried. J’ai encore comme preuve une chaîne qu’on a prise ce soir-là”. Ce dernier ne peut pas trop se défendre puisqu’il est en prison à vie pour le meurtre d’un proche du G-Unit… Pac le voyait également comme responsable de son attaque à NYC.

Paranoïaque et en guerre contre tout le monde, 2Pac a aussi fait de Stretch – qui l’accompagnait ce soir-là – un responsable de son agression. Et c’est là que les nouvelles révélations de Dexter entrent en jeu dans une nouvelle interview accordée à The Real Gully TV depuis la prison où il est incarcéré : “Il nous montrait la marche à suivre pas à pas. Il était en communication avec Jimmy [Henchman] qui lui avait promis un quart de pain de cocaïne”.

Simple coup de buzz ou vraie révélation ? La vérité est difficile à établir d’autant que le fameux Stretch a été assassiné un an jour pour jour après l’assaut dans le studio d’enregistrement…