6ix9ine encore suspecté d’être impliqué dans la fusillade sur Chief Keef !

Depuis un mois, 6ix9ine est coincé dans les filets de la justice américaine qui voit en lui un vrai membre de gang au vu des chefs d’inculpation retenus contre lui. En attendant son procès en septembre 2019, des éléments s’ajoutent au dossier. 

Le clash entre Tekashi et Chief Keef a été un des moments les plus épiques de l’année. Punchlines dans des morceaux, mais également menaces sur les réseaux sociaux et bien-sûr beaucoup d’insultes (et troll ultime quand 6ix9ine rince la mère des gosses de Sosa) : tous les éléments du gros beef étaient réunis… jusqu’à la fusillade. En effet, de passage à New-York pour essayer de soulever le rappeur à la coiffure arc-en-ciel, le rappeur de Chicago a essuyé une fusillade devant l’hôtel W. Une enquête avait été ouverte sur l’implication de 6ix9ine, mais n’avait pas donné lieu à des poursuites.

Depuis, le clash a continué : 6ix9ine se fout de son nouvel ennemi quand il se fait cambrioler et le pique dans son banger STOOPID. Et désormais, ce sont les fédéraux, en charge du dossier de 6ix9ine qui ne révèle plus de la justice de son Etat, mais de celle du pays, qui ont remis le nez dans cette affaire. Il faut dire qu’un nouvel élément est sorti : une vidéo dans laquelle Daniel Hernandez menace Tadoe, rappeur mais également cousin du Chief. Celle-ci date d’un mois avant la fusillade new-yorkaise et l’auteur de FEFE y raconte mettre 30 000 dollars sur sa tête.

Un élément de plus sur le très lourd dossier de 6ix9ine qui pourrait refroidir les ardeurs de son avocat qui voyait déjà son client retourner à la maison… Comme rien ne va pour l’artiste, le grand débat sur la 1ère semaine de vente de DUMMY BOY s’est terminé en guerre des chiffres qui l’ont vu s’incliner de très peu derrière Travis Scott et son Astroworld