L’artiste nigérian Burna Boy s’énerve contre les organisateurs de Coachella !

Alors que nous avons appris aujourd’hui que Kanye West avait refusé l’invitation des organisateurs du festival Coachella, quelques heures seulement après l’annonce des noms qui assureront le spectacle lors de l’évènement organisé du 12 au 21 avril 2019 en Californie, un autre artiste s’est fait remarqué. Sur les réseaux sociaux cette fois. Invité pour la 1ère fois à cet énorme festival, le chanteur et star nigériane Burna Boy a vivement réagi sur son compte Instagram après la diffusion des noms qui y seront à l’affiche.

“Coachella, je vous aime vraiment bien. Mais je n’aime pas la façon dont mon nom est écrit si petit sur votre affiche. Je suis un géant africain et je ne serai pas réduit à la petite taille de cette écriture. Réparez-moi ça rapidement s’il vous plaît.” 

“Je représente une génération de créateurs africains qui commencent à être mondialement connus. Je ne suis pas un africain avec une basse estime de soi et une mentalité d’esclave. Je ferai bientôt une interview pour me faire comprendre. Ce que je dis ne vient pas de mon ego et n’est pas de l’arrogance. J’ai une vision du future pour l’Afrique, pas juste la musique africaine.” 

On comprend donc que Burna Boy n’a pas apprécié d’apparaître “seulement” sur le programme en 3ème ligne du casting prévu pour le dernier jour. Des propos qui ont évidemment divisés les internautes qui ont réagi et qui opposent plusieurs visions. D’un côté, Burna Boy possède des chiffres finalement assez élevés mais relativement “faibles” pour un artiste international, puisque son titre le plus streamé sur Spotify est Sekkle Down avec plus de 8 millions d’écoutes alors que son clip le plus vu est celui de Ye avec 8,2 millions de visionnages. De l’autre, il reste un artiste très suivi en Afrique et bien au-delà puisque Drake l’a carrément samplé sur le morceau Get It Together présent sur l’album More Life, ou Lilly Allen a accepté un feat sur Heaven’s Gate.

A l’image de MHD, invité l’an dernier au festival et qui n’apparaissant qu’à l’avant-dernière ligne des invités de la 1ère journée malgré son statut de star en Europe, Burna Boy figure effectivement après plusieurs artistes américains, mais il reste au même rang que Jaden Smith, Mr Eazi ou même Virgil Abloh. De quoi alimenter, et relativiser, un débat largement ouvert sur Twitter depuis ces déclarations… Qu’en pensez-vous ?