Kalash Criminel raconte ses souvenirs d’école : “Il faut parler plus de l’Afrique” [Interview]

Avec La fosse aux lions, Kalash Criminel a sorti un des meilleurs albums de 2018. Pour son 1er opus studio, le cagoulé Sevranais a clairement démontré qu’il avait progressé depuis ses débuts, et il en profite pour se livrer comme jamais. Il en fait de même avec l’interview consacrée à ses Souvenirs d’école.

Alors que les cours ont tranquillement (ou pas) repris après les vacances de Noël, Kalash Criminel s’est replongé avec nous dans ses années scolaires. Bachelier orienté en AES à la fac (Administration Economique et Sociale), le Roi des sauvages a tout de l’élève perturbateur : agité en classe, il a été jusqu’à débarquer avec un marteau au lycée quand on lui a refusé le passage en 1ère ! Il revient aussi sur des années marquées par sa réussite au bac, des matchs de foot dans la cour de récréation, des bagarres et son albinisme. Ne manquez pas non plus l’anecdote de son ancien camarade, avec qui il s’était bagarré, devenu policier… qui le contrôle.

   “Quand t’arrives en 1ère, tu ne pars plus à l’école
pour foutre la merde, tu fais autre chose…”

Entre rires et émotions, Kalash Criminel revient sur sa scolarité à Sevran dans un concept d’interview qui fait partie de nos classiques. En effet, Vald, Niro, Youssoupha, OrelSan, Sinik, Black M, Niska ou plus récemment Naza se sont déjà prêtés au jeu qui les fait grimper dans la machine à remonter le temps.

Kalash Criminel – Souvenirs d’école :

Dans une interview précédente (mais réalisée le même jour comme vous pouvez le constater), Kalash Criminel s’était livré avec nous sur d’autres sujets notamment son album La fosse aux lions et sa pochette à l’histoire rocambolesque, le morceau Cougar Gang et la polémique qui a suivi, les femmes, de plus en plus présentes dans ses textes ainsi que son changement de label et la création du sien…