Ikbal (I.K) répond à Alonzo après son démenti d’une bagarre avec Rohff…

Comme nous l’évoquions ce lundi, de nombreuses rumeurs lancées par le “spécialiste people Aqababe, puis reprise par d’autres, laissaient entendre qu’une embrouille entre Rohff et Alonzo avait eu lieu… Selon lui, les 2 rappeurs d’origines comoriennes se seraient croisés en Gare de Lyon (Paris), et après une discussion houleuse, en seraient venus aux mains. Des bruits rapidement éteints sur Instagram par l’ancien des Psy4 de la Rime,mais aussi par l’entourage de Rohff. Quelques heures après seulement, c’est I.K. (ou Ikbal), le petit frère de Rohff et fondateur de la marque TLF, qui – visiblement agacé par la situation – a senti le besoin de mettre les choses au clair. Créant du coup une tension…

Le message d’I.K (Ikbal) :

Surtout, c’est la façon (et les mots employés) avec laquelle le marseillais a mis un terme aux rumeurs qui a dérouté I.K. Ce dernier a donc posté un long message sur ses réseaux pour inviter Alonzo à “plus d’humilité”, évoquant la différence d’âge entre lui (36 ans) et Rohff (41 ans), mais faisant aussi référence à leur différence de rang/carrière dans le game. Il laisse aussi entendre que ce dernier est peut-être lui-même à l’origine de cette rumeur et l’a invité à l’appeler afin qu’ils règlent ensemble ce petit problème. Surtout il rappelle qu’ils se connaissent et qu’il a déjà invité le Capo dei Capi à le rencontrer pour discuter des différends qui jonchent leur parcours. Pour I.K., les propos d’Alonz’ manquaient de tact et il vient à se demander si le message envoyé n’était une façon de gagner de la “street crédibilité

On se vient qu’Alonzo avait surpris le public en apparaissant dans le clip Kalash de Booba (en feat avec Kaaris), alors que l’histoire mais aussi les origines comoriènnes qu’ils partagent aurait laissé penser qu’Alonzo aurait naturellement été plus proche de Rohff…

Alors que les petites tensions dans le rap game français se multiplient, sur fond d’affrontement entre Booba et Kaaris, espérons que ce différend sera vite réglé et que l’animosité laissera place à la musique...