Lacrim dévoile le nom et les covers de son nouvel album…

Comme on pouvait s’y attendre, Lacrim sortira comme nouveau projet un double-album le 8 février 2019. En attendant de nouveaux extraits, il en a dévoilé le titre et les covers.

Le 3ème album de la carrière de Lacrim est certainement l’un des événements les plus attendus de ce début d’année. S’il a longtemps entretenu le mystère autour de cet opus, il ne s’est pas caché d’afficher les gros noms avec qui il a posé en studio. La plupart des photos laissées sur son compte Instagram viennent de l’enregistrement du double skeud. Ainsi, on retrouve Lacrim aux côtés de Rick Ross, Snoop Dogg, Lil Baby, French Montana, 6ix9ine et Oxmo Puccino ! Un casting dantesque qui bien bien sûr peut cacher d’autres surprises, la tracklist n’ayant pas encore été dévoilée.

On sait en revanche depuis la publication des 2 pochettes signées Fifou que ce double album s’appellera LACRIM. Un titre éponyme qui laisse supposer que la part belle sera faite à l’introspection. La 1ère pochette suit également cette logique puisqu’on y voit un petit tigre (en référence au surnom El Tiguere) dans une cellule de prisons décorées de références à l’univers du rappeur de Chevilly-Larue. Il donne d’ailleurs des explications sur ce choix : “petit, j’ai essayé d’évoluer à partir de l’auto-destruction… j’ai fui la maison… du mal à m’habiller, à manger, l’école ne voulait plus de moi… j’ai volé, menti, trahi, déçu pour m’en sortir, car je n’avais pas le choix… de mes 16 à mes 20 ans je les ai passées derrière les barreaux… mes parents m’ont vu grandir ainsi…

Pour la 2ème partie, on est dans la flamboyance. Le félin a bien grandi et se tape un repas au lit dans une chambre à la décoration luxueuse (voire rococo). Il se justifie ainsi : “aujourd’hui, avec le recul, c’est sûrement ce poids de la souffrance qui m’a rendu plus fort et m’a fait tenir mentalement face aux obstacles de la vie. Aujourd’hui, j’ai le courage de mes ambitions. Aujourd’hui, mon environnement social et professionnel n’a plus rien à voir avec celui de mon enfance, mais malgré ça, je dois rester encore plus fort, méchant, puissant et acharné dans ma vie. Même si j’ai pu m’accomplir en tant qu’homme, financièrement, je n’oublie pas d’où je viens, mon éducation, les valeurs, les principes, le respect des autres et le parcours réalisé pour en arriver là. Aujourd’hui, je garde au fond de moi la même haine eut le jour où j’ai décidé quitté l’école et de m’assumer seul sans rien attendre des gens. Aujourd’hui, même avec plus d’1 million d’albums vendus plus tard… j’ai toujours cette dalle que j’avais à 16 ans alors RDV le 8 février pour découvrir mon double album LACRIM”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🐅🐅 Part.2: Cover du CD2 de mon album… aujourd’hui, avec le recul, c’est sûrement ce poids de la souffrance qui m’a rendu plus fort et m’a fait tenir mentalement face aux obstacles de la vie. Aujourd’hui, j’ai le courage de mes ambitions. Aujourd’hui, mon environnement social et professionnel n’a plus rien à voir avec celui de mon enfance, mais malgré ça, je dois rester encore plus fort, méchant, puissant et acharné dans ma vie. Même si j’ai pu m’accomplir en tant qu’homme, financièrement, je n’oublie pas d’où je viens, mon éducation, les valeurs, les principes, le respect des autres et le parcours réalisé pour en arriver là. Aujourd’hui, je garde au fond de moi la même haine eut le jour où j’ai décidé quitté l’école et de m’assumer seul sans rien attendre des gens. Aujourd’hui, même avec plus d’1 million d’albums vendus plus tard… j’ai toujours cette dalle que j’avais à 16 ans alors RDV le 8 février pour découvrir mon double album « Lacrim ». Réal par @misterfifou #Lacrim #DoubleAlbum #8Février

Une publication partagée par Lacrim (@officielacrim) le