Kaaris confirme qu’il va se battre contre Booba. Il prépare un nouveau contrat…

En pleine promo pour la sortie de son nouveau projet, le 3ème volet de sa série de mix-tapes Or noir, prévu le 25 janvier, et alors qu’il vient d’en dévoiler un nouvel extrait avec Aieaieouille, Kaaris multiplie les interviews. Depuis son passage en Guinée où il a pour la 1ère fois évoqué cette histoire de combat avec Booba, le Dozo a à plusieurs reprises abordé le sujet avec des journalistes.

or noir 3 kaaris

Au journal Le Parisien, il a ainsi confirmé qu’il irait jusqu’au bout de cette aventure. “Il veut troller la sortie de mon album…” S’il a – à différentes reprises – laissé entendre que cette histoire de combat avait été montée de toute part par Booba afin de nuire à la promo pour la sortie de Or noir 3, K2A a clairement déclaré qu’il était prêt à aller jusqu’au bout et à affronter B2O. Il est également revenu sur sa proposition de rédiger un nouveau contrat, après avoir reçu celui conçu par Booba : “Je vais lui proposer un vrai contrat, avec 1 million d’euros à la clé. On est en train de le faire, il va le recevoir…”

Entre quelques touches d’humour : “il veut un grec. Je vais lui offrir un tacos”, Kaaris donne son avis sur toute cette histoire et sur leur rivalité qui a pris un nouveau tournant avec leur bagarre à Orly : “Ce qui s’est passé à l’aéroport d’Orly est très grave, je regrette tout ça, mais j’ai dû me défendre. Il a raté son coup à Orly et cela le traumatise. Alors, il a lancé cette histoire de combat. Il avait dit au tribunal qu’il voulait “enterrer la hache de guerre” et voilà qu’il propose la guerre. Oui, un combat, c’est la guerre. Où est la logique là-dedans ?” Pour autant, il ira jusqu’à affronter Booba si toutes les conditions sont réunies.

Reprenant la façon de communiquer du Duc de Boulogne sur les réseaux, notamment quand il avait fait savoir qu’il préparait sa version du contrat pour Kaaris, ce dernier a posté un screenshot dans un story Insta. L’image publiée dévoile un échange de mail entre le rappeur de Sevran et son avocat, Maître Yaccine Yakouti, au sujet de la préparation d’un contrat… On comprend qu’il s’agit de celui qui doit poser les conditions de la rencontre entre les 2 rappeurs, selon Kaaris. Un contrat qui permettrait selon lui que chacun touche 1 million d’euros.

kaaris contrat

“Il s’est juré d’avoir ma peau…” A l’occasion de cet entretien avec Le Parisien, Okou Gnakouri – de son vrai nom – est aussi revenu sur sa relation avec Booba avant que leur séparation ne se transforme en clash (persistant) : “Cela m’a permis d’être connu, mais ce n’est pas une raison pour dire amen à tout et pour lui appartenir. Je n’ai jamais signé dans son label, je n’ai jamais été son artiste et il ne m’a jamais donné un euro. Mais il voulait que je le soutienne dans ses histoires de clashs avec d’autres rappeurs, il voulait que j’attaque ses ennemis. Je lui ai dit non, car dans le rap, je n’ai aucun ennemi. Et depuis, il s’est juré d’avoir ma peau. Le problème, c’est lui. Le mec est obnubilé par moi, il fait une fixette sur moi […] Cela en devient malsain et je me pose vraiment des questions sur son état mental. Je me demande s’il n’est pas fou. C’est un démon qu’il faut éteindre, mais je ne sais pas comment faire.”