Rookies 2019 : les 10 artistes qui devraient péter cette année !

Les Rookies 2019 Part. 2 !

Sommaire

rookie 2019 aligne

    #05.  BRVMSOO    
Jeune et ambitieux

Brvmsoo fait partie de cette génération qui met des V à la place des A et sait autant kicker qu’ambiancer. Rappeur typique de son époque, le jeune artiste venu de Nanterre (92) a prouvé tout au long de 2018 sa capacité à varier les ambiances, tout en prenant plaisir à s’amuser de ses flow sur les intrus. De Trixma à Danse, on a donc pu le voir déjà évoluer malgré son jeune âge : Brice Campbell de son vrai nom n’a que 16 ans. Il va pourtant sortir le 15 février sa 1ère mix-tape : Voila

En plus d’un sens du refrain et du tube déjà assez bien aiguisé en à peine plus d’un an de carrière, Brvmsoo a su aussi bien s’entourer : il peut ramener des humoristes comme Mister V et Just Rhiad dans ses clips (Danse, Na mesa) tout comme s’entourer d’autres jeunes rappeurs que sont les 4Keus (avec qui il est monté sur scène pour leur concert à La Cigale) ou Junior Bvndo (comme dans son dernier clip, Comme avant). Il s’est également frotté au Rentre dans le cercle, preuve que le rookie d’origine camerounaise n’a pas froid aux yeux…

    #06.  KIKESA    
La bête de scène

Après Nemir, Kikesa va-t-il devenir le nouveau vainqueur du Buzz Booster à tenir une place importante dans le game ? Sans vouloir faire offenses aux précédents lauréats, l’artiste nancéien est le plus prometteur depuis le 1er gagnant du tremplin rap national Numéro 1. Avec son jeu de scène bien entouré de son équipe de Nouveaux Hippies et son rendez-vous hebdomadaire (DDH) qui a conquis de plus en plus de fidèles en 2018, le rappeur expatrié à Lyon a tout pour être une des attractions de 2019.

Car Kikesa port bien son nom : démonstration de flows et challenges (comme kicker sur les prods de boss du game que sont Gims et OrelSan) font partie de ses loisirs favoris. Et l’artiste a également un côté pop, tant dans ses sonorités que dans son univers à l’esthétique soignée où prime le cool. Si un projet est dans les tuyaux, c’est une nouvelle fois sur scène que l’artiste devrait nous régaler avec déjà un Olympia prévu le 26 octobre 2019, sans aucun album encore sorti ! 

     #07. 100 BLAZE     
La nouvelle vague marseillaise

Revenue tout en haut de l’affiche, la scène marseillaise bat son plein avec le succès de plusieurs artistes. Si différents espoirs incarnent le renouveau de la ville, nous avons misé sur 100 Blaze pour être le rookie 2019 de la cité phocéenne. D’ailleurs nous ne sommes pas les seuls à croire en lui puisque le rappeur a déjà signé sur DefJam France, l’une des écuries rap phares d’Universal. Il faut dire qu’il est difficile de passer à côté de ce rappeur originaire des Comores qui a grandi dans le 3ème arrondissement de M.A.R.S.

S’il trouve son inspiration en France dans l’écriture d’artistes comme Youssoupha, Disiz, Kery James, Médine, Psy4 2 La Rime ou encore Puissance Nord, outre-Atlantique ses références sont Jay-Z ou Kendrick Lamar. Son aisance face caméra – héritée de ses années de théâtre – et sa particularité à placer des phrases entières en anglais dans ses couplets l’ont fait se démarquer lors de son passage dans le 6ème épisode de la saison 2 de Rentre dans le Cercle. Depuis la carrière de l’artiste qui vise “la popularité de Michael Jackson” a vu son buzz exploser même si pour le moment il n’a pas encore péter le million de vues sur un clip (Japon y est presque !). Mais rassurez vous, il a tous les atouts pour y arriver.

     #08.  KOBO     
Les rimes complexes du plat pays

La Belgique est devenue une place forte du rap français en quelques années, le succès de Damso en étant son plus important symbole. Dans son sillage, un rappeur a un énorme potentiel avec une écriture au moins aussi complexe : Kobo. Rappeur qui pose sous son vrai prénom et également d’origine congolaise, le Belge s’est fait remarquer grâce à son aîné qui l’a notamment invité sur un feat, jamais sorti, qui pourrait être sur la mystérieuse mix-tape QALF.

Si la carrière de Kobo n’a pas encore décollé, c’est certainement en partie dû à sa faible productivité. Avec seulement 3 sons sortis en 2018 (mais chacun est très travaillé : All Eyez On Me, Baltimore et Follow me pour Rapelite), difficile de fidéliser un public. Heureusement, après un passage dans le Rentre dans le cercle spécial Belgique, il attaque fort la nouvelle année avec Charbon et surtout il prépare son 1er projet, Période d’essai. Cette mix-tape sortira chez Polydor France (Universal) qui a déjà signé ce talent du rap francophone qui mérite une plus forte exposition.

     #09.  S2R GANG     
Les 4 trapistes du 91

Voici non pas 1 mais 4 rookies en un seul nom : S2R Gang. John Pablito, Popey, MAD Pablito et F.D.I nous viennent de Ris-Orangis dans le 91. Si leurs noms ne vous disent rien, leur notoriété est déjà pourtant bien avancée comme en témoigne les plus de 10 millions de vues cumulées sur leur chaine YouTube en 2018 ! Leur buzz, ils le doivent surtout à leur série de morceaux DLV qui forment une vraie histoire quand ils sont mis bout à bout : Intro, Conférence, Snitch et le plus récent Libérable. Les clips viennent bien illustrer cette fiction en mettant en scène les rappeurs qui parlent bizness au téléphone.

Avec leur trap bien hardcore sans chant ni autotune, S2R Gang colle bien à la rue et affiche déjà un potentiel conséquent qui n’attend qu’à être confirmé en 2019. Si aucun projet n’a pour le moment été annoncé, le quatuor a terminé 2018 avec Beuh beuh, leur featuring avec Dinor et annonce une apparition sur la compilation Bendo 6 à paraître le 25 janvier.

     #10. BADJER     
Le distributeur des doses

Originaire de Champs-sur-Marne (77) comme son poto Timal, Badjer ne passe pas inaperçu dans le milieu du rap. Longue chevelure bouclée aux reflets blonds et tâche de naissance au milieu du visage permettent de l’identifié rapidement. Mais le Seine-et-Marnais n’est pas qu’une gueule : c’est également un excellent kickeur qui l’a démontré au travers de sa série de freestyles La Dose sortie en 6 volumes jusqu’à atteindre ensuite l’Overdose

Vous l’aurez compris, le kickage, une voix atypique et la hargne (ajouté à un indéniable charisme) sont les principaux atouts de cet autre artiste sur lequel on met un billet pour cette nouvelle année. Avec son style hardcore qui transpire la rue, il a déjà conquis une base de fan dans le game : le pari est de savoir s’il va s’ouvrir pour élargir son audience ou rester dans sa ligne actuelle…