On a vu le film Dragon Ball Super : Broly au Grand Rex et c’était fou !

Semaine bénie pour tout fan de Dragon Ball qui se respecte puisqu’un peu partout en France le film Dragon Ball Super : Broly était diffusé en avant-première

Alors que le 13 mars 2019, le dernier film de la Toei Animation sera disponible partout en France, quelques milliers de spectateurs – dont nous – ont assisté à des avant-premières ce mercredi 24 et ce jeudi 24 janvier. Nous étions à la 2ème date du Grand Rex de Paris qui possède un des plus grands écrans du pays et c’était bien utile pour savourer le spectacle.

L’écran qui va diffuser le film est beaucoup plus grand

La projection est prévue pour 20h30, mais à 20h la salle est blindée, l’ambiance est électrique et un cosplay de San Goku (il était en Vegeta la veille) et une C-18 posent pour des photos avec les fans. Le film commence avec seulement quelques minutes de retard et toutes les raisons sont bonnes pour applaudir voire hurler : il n’y a quasiment que dans les projections des films Dragon Ball (ou au spectacle philharmonique) que cela se passe comme ça ! Logo de la Toeï, apparition d’un nouveau personnage ou d’une nouvelle transformation suffisent à embraser une salle qui n’attend que ça. Il faut dire que le film est à la hauteur des espoirs portés : humour, histoire des Saiyans, combats dantesques, animations et musiques au top. Tout était réuni pour cartonner.
Le film fait du fan service mais du fan service d’excellente qualité avec ses références à des films précédents (Broly, Paragus, Bardock, Gogéta tous introduits pour la 1ère fois dans l’histoire officielle), mais aussi aux différents événements passés avec des petits clins d’œil au tournoi de la survie de l’univers, à Cell, Boo, etc. On entend également pour la 1ère fois la nouvelle voix de Bulma, qui reste au passage un personnage ultra-cool qui est toujours aussi utile aux intrigues qu’aux gags. Piccolo et Trunks y vont aussi de leur apparition… et ce sera tout pour les habitants de la Terre !

L’absence de nombreux personnages ne dérange pas et évite même de les ajouter de manière forcée, ou de les ridiculiser comme Gohan (no offense, on n’oubliera jamais le Cell Game et la transformation Ultimate) qui n’a clairement plus le niveau pour combattre…

A PARTIR D’ICI ON SPOILE 

Pour résumer l’histoire, la 1ère partie se passe sur la Planète Vegeta : on y voit tout d’abord l’avènement de Freezer qui succède à son père et ramène pour la 1ère fois les fameux Scooters qui évaluent la puissance des adversaires. On y voit ensuite les bébés Saiyans grandir dont le prince Vegeta et Broly. Le potentiel de ce dernier inquiète le Roi qui le fait envoyer sur une planète particulièrement hostile où Paragus, son père, l’aide à survivre et le forme au combat. On y voit aussi l’héroïque Bardock (moins charismatique que dans le film original, dommage) sauver son plus jeune fils en le faisant envoyer sur Terre avant que Freezer ne détruise la planète… Voici le décor planté.

L’histoire reprend après le tournoi qui conclut l’animé de Dragon Ball Super. Goku et son plus intense rival s’entrainent sous l’œil de Whis pendant que Beerus ne pense qu’à se reposer. Dans le même temps, la nouvelle armée de Freezer est en quête des Boules de cristal sur Terre tandis qu’à l’autre bout de l’univers des soldats viennent à la rescousse de Broly et son père, et les intègrent dans l’armée. Une fois arrivé sur notre planète, le guerrier Saiyan, assoiffé de vengeance décuple sa force en combattant successivement contre Gokyu et Vegeta, gagnant en puissance à vitesse grand V. Le tout se finit par la fusion entre nos 2 Saiyans préférés et un combat dantesque entre Gogéta et Broly.

Dans des décors hypnotisants, les 2 adversaires se renvoient des coups d’une puissance inimaginable : avec la proximité de l’écran géant on est complètement absorbé dans ce fight épique comme si on était dans un genre de Space Moutain sauce DB. Une folie qui se finit sur la planète de Broly : tout le monde a survécu et Goku essaye de sympathiser avec celui qu’on devrait revoir dans les prochaines aventures de Dragon Ball Super !