La Casa de Papel : les producteurs…menacés par la fondation Dali !

la casa de papel

Voilà un conflit qui pourrait prochainement se conclure devant un tribunal. La Casa de Papel se voit reprocher l’usage du masque représentant Salvador Dali sans en avoir l’autorisation…

Le journal El Pais nous apprend que la fondation Gala-Salvador Dali, qui gère depuis 1983 l’héritage et les intérêts du célèbre peintre mort en 1989, compte régler l’usage de son portrait Nous sommes en train de régulariser les utilisations du droit à l’image de Salvador Dalí.” Ces masques de braqueurs sont devenus un élément culte des 2 saisons de la série à succès. Utilisé par la bande du professeur – avec les combinaisons rouges – pour tromper les enquêteurs, mais également pour glisser des otages parmi eux, ils sont devenus indissociables de l’imagerie de la troupe de bandits madrilènes. 

Netflix, diffuseur à l’international (et futur producteur de la saison 3) a également utilisé ces masques pour la promotion du show en les offrant à leurs partenaires. Mais les producteurs se sont défendus, précisant que “le masque est un dessin qui rappelle Salvador Dalí, mais n’importe qui peut porter une moustache, même si Dalí l’a popularisée”. Ils ont également ajouté qu’ils s’agissait plutôt d’une bonne pub pour l’héritage de l’artiste : “C’est la meilleure stratégie marketing”. Assez mégalo, le Catalan aurait surement kiffé voir son image aussi importe dans une œuvre si populaire !

Rappelons que la saison 3 de La Casa de papel est en plein tournage et ce n’est pas sûr que les masques reviennent. En effet, si les images qui circulent nous montrent qu’il y aura des flashbacks, c’est pour monter un tout nouveau coup que Tokyo, Rio et cie vont se retrouver une nouvelle (et dernière?) fois…