6ix9ine aurait balancé son pote Kooda B pour la fusillade sur Chief Keef

6ix9ine

Coopérer avec la justice va-t-il devenir la meilleure solution pour que 6ix9ine se sorte de ses déboires ? C’est ce qu’il semble se passer puisqu’il aurait dénoncé un de ses ex-complices…

Parmi les nombreuses affaires sur lesquelles la justice américaine enquête, et qui impliquerait 6ix9ine, il y a la fameuse fusillade qu’a essuyé Chief Keef, et qui a touché son cousin Tadoe, lorsqu’ils avaient monté une équipe pour attraper 6ix9ine à New-York. D’abord mis de côté au niveau de l’Etat, le dossier a été rouvert pour le procès du gang auquel Tekashi est soupçonné d’appartenir. Il faut dire que la diffusion d’une vidéo dans laquelle le rappeur commandite cette attaque a renforcé les soupçons concernant son implication. Selon TMZ, il aurait fait avancer l’affaire… en donnant le nom du tireur !

Celui qui a tiré serait Kintea McKenzie, plus connu des fans de 6ix9ine sous le nom de Kooda B. Un rappeur dont il est proche puisqu’il a même nommé un de ses sons en son honneur. Une proximité qui semble aujourd’hui loin puisque Daniel Hernandez de son vrai nom n’aurait pas hésité à le balancer. 

Kooda et 2 autres membres supposés du gang (Anthony Ellison et Denard Butle) ont été inculpés pour être soupçonnés d’avoir participé à des rackets pour lesquels plusieurs personnes dont Tekashi et son ancien manager, Shotti, sont en attente d’un procès. On apprend également que McKenzie aurait touché 10 000 dollars pour tirer sur les rivaux venus de Chicago.

Ce nouvel élément dans cette enquête, qui risque de nous tenir encore en haleine quelques mois, arrive alors que 6ix9ine s’est vu refuser sa liberté sous caution. En effet, la suspension de son avocat pour conflit d’intérêts a fait reporter l’audience. Prochaine étape pour le DUMMY BOY : le 27 février quand une nouvelle réunion aura lieu pour préparer le procés qui débutera le 4 septembre