21 Savage : ses avocats rétablissent la vérité sur son immigration aux USA

21 savage

C’est une petite bombe dans le microcosme du rap US : 21 Savage, l’un des plus fiers représentants du rap d’Atlanta, a été arrêté par les services d’immigration, car il n’est plus en règle depuis 2006.

Si “l’affaire 21 Savage” a déjà fait couler beaucoup d’encre, la partie du principal concerné ne s’était pas encore exprimée. Si lui même est aux mains du ICE (Immigration and Customs Enforcements), ses avocats se sont exprimés via un communiqué, ce mardi 5 février. “La conjecture et la désinformation ne permettent à personne de prendre de bonnes décisions et conduisent à de fausses conclusions” commencent-ils par déclarer.

M. Abraham-Joseph est présent physiquement aux États-Unis depuis près de 20 ans, à l’exception d’une brève visite à l’étranger. Malheureusement, en 2006, le statut juridique de M. Abraham-Joseph a expiré sans faute de sa part. M. Abraham-Joseph, à l’instar de près de 2 millions de ses pairs enfants d’immigrés, s’est retrouvé sans statut d’immigration alors qu’il était un jeune enfant sans aucun moyen de rétablir son statut d’immigration. Ces « Rêveurs » viennent de tous les horizons et sont de toutes origines ethniques. M. Abraham-Joseph n’a aucune condamnation pénale ou accusation en vertu de la législation fédérale ou de l’État et est libre de demander réparation pour renvoi devant un tribunal de l’immigration. L’ICE a fourni des informations inexactes à la presse lorsqu’il a affirmé qu’il avait eu une condamnation pour des faits criminels”.

Car l’autre fait majeur de cette histoire est qu’une juge devait statuer de son sort à cause d’une histoire de drogue datant de 2014 : ce que ce communiqué nie ouvertement. Si cela avait été vrai, le rappeur de Georgie aurait eu du mal à convaincre la justice de régulariser sa situation…

Le communiqué se poursuit ainsi : “M. Abraham-Joseph a trois enfants citoyens américains, une mère résidente légale et quatre frères et sœurs citoyens américains ou résidents permanents . Il entretient des liens exceptionnellement forts aux États-Unis depuis sa 1ère année. En raison de sa durée de résidence aux États-Unis et de ses proches parents, M. Abraham-Joseph est habilité à demander l’annulation du renvoi d’un juge de l’immigration.” concluent-ils. Un message plutôt positif et de bonnes augures pour tous ceux qui s’inquiètent du sort de 21 Savage. 

Est-ce que cela va suffire à réhabiliter Demi Lovato ?