6ix9ine avoue avoir commandité la fusillade sur Chief Keef !

Bien empêtré dans un procès qui l’attend en septembre, 6ix9ine est actuellement derrière les barreaux mais commence à collaborer avec la justice : il a avoué avoir commandité une fusillade sur Chief Keef

Fin mai et début juin, Tekashi et Sosa s’embrouillent sur les réseaux sociaux sans qu’on sache d’où est vraiment parti le beef. Ce qui est sûr c’est que lorsque le rappeur de Chicago et son équipe sont descendus à New-York pour régler leurs comptes, ils ont essuyé une fusillade devant leur hôtel, le W. Si 6ix9ine avait à l’époque des faits nié et que le dossier a été clos, il a été rouvert après la parution d’une vidéo dans laquelle il commandite la fusillade. Cette histoire a donc été ajoutée aux nombreux chefs d’accusation qui font que la prison à perpétuité lui pend au-dessus de la tête.

Après avoir dénoncé Kooda B (un rappeur également membre du gang des Nine Trey Gangsters) comme étant le tireur, Tekashi a reconnu officiellement avoir offert 20 000$ pour déclencher la fusillade sur Chief Keef et son staff. De nouveaux documents officiels de la court date la fusillade au 2 juin 2018. 6ix9ine et son manager Shotti ont donné seulement 10 000 dollars à l’assaillant qui s’est quand même exécuté. Pour avoir commandité cet acte, 6ix9ine risque la prison à perpétuité.