Sheck Wes accusé de violences par son ex-petite amie, la chanteuse Justine Skye

C’est sans aucun doute l’une des plus grosses révélations de 2018 en matière de rap américain. Avec Mo Bamba, référence au basketteur du Magic d’Orlando, Sheck Wes s’est offert l’un des plus gros hits de l’année. Surtout, ce titre lui a permis de lancer définitivement sa carrière puisqu’il a signé, quelques semaines après la sortie du son, un deal lui permettant de travailler avec le label GOOD Music de Kanye West ET celui de Travis Scott, Cactus Jack Record. Mais c’est pour un sujet beaucoup moins marrant qu’il est aujourd’hui sous le feu des projecteurs.

Son ex-petite amie, la chanteuse de R&B Justine Skye, l’accuse en effet de violences. C’est sur son compte Twitter que la jeune femme de 23 ans, originaire de New York comme le rappeur, a dénonce les actes de son ancien compagnon. Ce dernier lui a d’ailleurs publiquement répondu par le même biais.

“Je me promenais avec mes amis et mon mec quand Sheck Wes (mon agresseur) et ses amis ont décidé de nous HARCELER et d’attaquer mes amis. Deux cars remplis de n*gros pendant qu’il est est resté dans la voiture comme une p*te. T’es pathétique Sheck et tu frappes les femmes. T’as frappé ta meuf avant moi et tu le feras encore.”

“T’es pathétique… toi et tous ceux qui te défendent, ton label de salope. Tout le monde. Tu racontes des mensonges à mon sujet. La conclusion de tout ça est que si tu ne m’avais jamais touché, tu ne serais pas dans cette situation que tu continues d’aggraver.”

Après ces 2 tweets dans lesquels Justine Skye n’hésite pas à citer le rappeur, Sheck Wes a tenu à démentir de la même manière ces accusations. Ceux à quoi a très vite répondu la jeune femme.

“J’avais choisi de rester silencieux jusqu’ici par respect pour les vraies victimes d’abus. Mais je ne peux pas me taire pendant que des mensonges sont racontés à mon sujet.

Je n’ai jamais frappé de femmes et je n’ai jamais attaqué qui que ce soit.”

“J’ai des vidéos de toi qui saute par dessus la clôture de chez moi pour m’attaquer. Tes mensonges sont encore plus irrespectueux.”

Après avoir mis en ligne une conversation où elle prévient un proche du rappeur que ce dernier tenterait de la frapper alors qu’ils se trouvaient à Los Angeles, elle a également mis en ligne la fameuse vidéo où on voit Sheck Wes sauter la fameuse barrière. Là aussi, ce dernier a une explication.

“Pour préciser, cette vidéo est une vidéo de moi qui saute par dessus une clôture pour récupérer mes affaires chez une fille qui ne voulait pas me les rendre. A nouveau, je n’ai jamais frappé de femmes.”

“Refusé ? Cet incident s’est passé parce que j’essayais de te rendre tes affaires. Tu as réagis de manière violente et irrationnelle parce que « tu es un homme adulte à qui je ne vais pas manquer de respect », tout ça parce que j’ai mis tes affaires dans des sacs poubelles.”


“Est-ce que tu as oublié la fois ou tu as lancé mon téléphone à travers la pièce au Montrose Hôtel, que tu m’as giflé avec de l’argent en disant « achète t’en un nouveau, pétasse », les deux agents de sécurité qui t’ont retenu pendant que je m’enfuyais. La police qui a débarqué…”

“C’est du pure mensonge. J’ai appelé l’hôtel pour t’éloigner de moi parce que je restais souvent la bas et que j »étais un jeune artiste qui avait peur d’une fille comme toi. Tous ces échanges sont enfantins. Les gens parlent et règlent leur problèmes ou vont à la police. Ils ne font pas de provocation sur les réseaux sociaux.”

Le règlement de compte s’est pour l’instant stoppé hier, mais au vu des positions de chacun, il se pourrait bien que ces accusations aient des conséquences judiciaires dans les jours à venir…