50 Cent brûle ses fringues Gucci… Le boycott continue ! [Vidéo]

“C’est fini, je ne soutiens plus cette marque…” A son tour, 50 Cent entre en scène dans le boycott de la marque Gucci par les artistes noirs-américains. La polémique est née d’un visuel réalisé pour illustrer un pull Gucci dans le catalogue en ligne, et pour lequel la marque de luxe avait eu la bonne idée de représenter un blackface.

blackface gucci

Le visuel a irrité une grande partie de la communauté afro-américaine, le réalisateur Spike Lee en tête, qui a très vite fait savoir qu’il allait boycotter Gucci. Très vite des rappeur l’ont suivi, à commencé par Soulja Boy qui a annoncé qu’il allait se débarrasser de toutes ses fringues Gucci dans sa “garde-robe”, et opter pour Fendi à la place. Il a même prévu d’effacer son tatouage Gucci inscrit sur son visage… T.I. et Young Thug ont très vite emboîté le pas de Soulja.

Ce mercredi 13 février, 50 Cent a donc fait savoir sur Instagram qu’il participait à son tour au boycott de Gucci. Plus radical que ses collègues du rap game ricain, et contrairement à Floyd Mayweather qui a choisi de ne pas s’engager dans ce combat, il a publié une vidéo dans laquelle il brûle tout simplement un T-shirt de la marque aux 2 C. En commentaire, il précise qu’il allait également se débarrasser de tout le Gucci qu’il avait en sa possession.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I gotta get rid of all the Gucci I have at home. I’m not supporting their brand anymore. #bransoncognac #lecheminduroi #bellator

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent) le

Les excuses de Gucci, et la suppression des photos responsables de cette polémique, n’ont, pour le moment, pas calmé les esprits… D’autres en ont même profité pour attirer l’attention sur des accessoires de mauvais goûts commercialisés par Prada, et proposent maintenant le boycott de ce marque…