Willie McCoy, jeune rappeur noir américain, abattu par des policiers alors qu’il dormait dans sa voiture

Il s’appelait Willie McCoy, était âgé de 20 ans et habitait non loin de San Francisco. Aussi connu sous le nom de Willie Bo, son pseudo de rappeur, ce jeune afro-américain a été abattu hier par la police alors qu’il s’était endormi dans son véhicule.

Voilà une affaire qui risque encore de faire énormément de bruit outre-Atlantique. L’histoire débute aux alentours de 22h30, sur le parking du Taco Bell de la ville de Vallejo (Californie), où Willie McCoy avait garé sa voiture avant de s’endormir. Face à cette situation, l’un des employés appelle la police, expliquant qu’il est interdit de stationner sur le parking du restaurant si la personne ne consomme pas. Arrivées sur les lieux, les forces de l’ordre constatent que le moteur du véhicule tourne, que les portes sont verrouillées et que l’individu dort, une arme posée sur les genoux.

Quelques minutes après, alors que le rappeur est en train de se réveiller, l’un des 6 policiers présents sur la scène va lui ordonner de garder les mains en évidence, ce que, dans la confusion, Willie Bo ne fera pas. D’après les différents rapports écrits par la police, “il les auraient même rapidement bougés vers l’arme”. C’est alors que plusieurs tirs vont retentir et que le jeune homme va être abattu. Une vidéo, prise par un automobiliste au moment des faits, a même été publiée sur YouTube.

Une enquête a été ouverte afin de faire toute la lumière sur cet incident qui n’est pas une première pour la police de Vallejo. En 2017, l’arrestation violente d’un homme noir avait déjà fait scandale aux Etats-Unis. On y voyait un officier frappé à coup de pied l’homme interpellé alors que celui-ci se trouvait au sol. Plusieurs témoignages racontent également les multiples violences commises par cette police, accusée de cibler les jeunes afro-américains. La famille de la victime a également lancé une procédure “afin que ce genre de choses n’arrive plus jamais, à personne”.