21 Savage évoque les memes dont il a fait l’objet lors de son incarcération

Libéré le 13 février après 10 jours passés dans un centre de rétention pour migrants, 21 Savage s’était immédiatement exprimé lors d’une entrevue donnée à l’émission Good Morning America sur ABC. Confirmant qu’il était de nationalité anglaise et qu’il était arrivé aux Etats-Unis avec sa famille alors qu’il n’avait que 7 ans, il a également affirmé avoir été volontairement pris pour cible par les services de l’immigration américains. Des suspicions que ses avocats ont déjà publiquement livrées, estimant que la prise de position de 21 concernant le traitement des migrants avait été l’élément déclencheur de son arrestation.

Interrogé cette fois par le New York Times, le rappeur s’est de nouveau exprimé quant à la situation compliquée dans laquelle il se trouve. Il a également réagi aux nombreux memes qui sont parus sur le net et qui se moquaient de lui. Plus ouvert qu’Offset qui s’est embrouillé avec Chris Brown à ce sujet, 21 Savage a avoué que certains l’avaient faire rire sans y prêter plus d’importance : “Certains étaient drôles, je ne vais pas mentir. J’étais reconnaissant. J’aurais juste pu être une énième personne qui s’est fait enfermer et personne n’aurait pu rien dire. Je peux comprendre que certains étaient en colère. Ça n’a rien à voir avec les memes, c’est plus important que ça. Mais j’ai connu bien pire que ma photo sur des memes. On m’a tiré dessus, c’est quoi un meme? C’est rien du tout. C’est quelque chose sur internet que je peux balayer et ne plus jamais revoir. Je vois les cicatrices de l’impact des balles tous les jours donc c’est quoi un meme frère?”

Désormais libre, 21 Savage est toujours sous le coup d’une potentielle expulsion. Les prochaines semaines risquent d’être décisives pour l’auteur de Bank Account, dont le dernier album I am > I was est paru le 21 décembre.