Des détenus font leur version de Khapta depuis leur cellule [Vidéo]

heuss l'auteur de khapta

Avec son morceau Khapta, Heuss l’Enfoiré domine le Top Singles et a matrixé pas mal de monde… jusque dans les prisons où un improbable remix a été enregistré. 

Khapta, stenda, salope, te-boî, chot-ca, tel-hô, te-car, midi, départ, Paris, Neymar, Nasser, Qatar, voiture très rare…”. Le 1er couplet de Khapta, on l’a tous en tête. En utilisant des mots plutôt que des phrases, une prod et un refrain très accrocheurs, Heuss L’Enfoiré et Sofiane ont réalisé le 1er tube de ce début d’année 2019. Il est actuellement en tête du Top Singles, tout genre confondu en France et à l’origine de nombreuses vidéos virales répondant au #KhaptaChallenge.

Un succès qui est même arrivé jusque dans nos prisons comme le prouve une vidéo postée sur Snapchat par un certain skyeblue Petit Loup. On peut y entendre 2 détenus qui reprennent le morceau avec des lyrics remixés sur leurs conditions de détention : la chaussette-conserve (véritable arme des prisonniers), les filles au parloir, les drogues et la possibilité de sortie sont autant de sujets évoqués dans les 45 secondes de ce remix aussi improbable, que réussit dans son genre…

Les ponts entre l’univers carcéral et le rap sont toujours aussi nombreux. Heuss a d’ailleurs quelques fois évoqué ce milieu dans certains morceaux et longuement appelé à la sortie de son cousin Manny, aujourd’hui en liberté. Pourtant, quand nous avons abordé le sujet avec lui dans notre interview en 5 mots, cela l’a peu inspiré et il a préféré nous parler de la rue. On vous propose de vous replonger dans cette douziane de minutes intense avec L’Enfoiré…