PNL dans The Voice : TF1 vulgarise un peu plus le rap !? [Vidéos]

the voice pnl tf1

Après Niska, Eminem ou Rihanna la semaine dernière, The Voice faisait une nouvelle fois la part belle au rap, et aux musiques urbaines. Sauf que ce samedi 23 février, le prime de l’émission phare de TF1 le samedi soir passait un nouveau cap, et permettait à encore une autre famille du rap d’être exposée un samedi soir, à une heure de grande écoute, sur une chaîne publique, devant un public familiale. Ainsi devant Soprano (parfait dans son rôle de coach expert en rap), Jenifer, Mika et Julien Clerc, c’est carrément le son des frangins de PNL qui a été repris par une candidate, avant que d’autres se lancent dans du pe-ra qui paraissait jusqu’ici plus adapté à l’émission, à savoir du BigFlo & Oli, du Coolio, Sam Smith ou du Macklemore & Ryan Lewis… Définitivement, il va falloir se défaire des idées préconçues que beaucoup se sont faites au sujet de The Voice, qui affiche clairement une volonté de se moderniser et de s’adapter à son époque… et par conséquent rajeunir son public !

Pour cette petite révolution dans l’émission, la jeune parisienne Ilicya, 20 ans, a livré une version totalement personnelle, et chantée, de A l’ammoniaque de PNL. Stupéfiant. Si forcément Soprano a été le 1er à se retourner, les 3 autres coachs – qui ne connaissaient pas tous le morceau original – en ont fait de même, mais la candidate aura préféré choisir Jenifer comme coach. Pour ce qui est du champs lexical du duo des Tarterêts, il n’a visiblement pas gêné l’audience… Cool !

Lycéen de 18 ans, le lyonnais Albi s’est approprié le tube de BigFlo & Oli, Dommage. Son interprétation jazzy, même soul, de ce morceau lui a même carrément conféré plus d’intérêt que l’originale, sans vouloir, loin de là, déprécier le travail des 2 auteurs de ce titre. Si par ce choix on aurait imaginé qu’il se tournerait vers Soprano comme coach, Albi a opté – contre toute attente – pour Mika.

La toute jeune Coline Onillon, 17 ans, originaire de Doué-la-Fontaine avait choisi de reprendre Lay Me Down de Sam Smith pour son audition à l’aveugle. Scolarisée à Saint-Louis à Saumur, la douessine a vécu un rêve, mais n’a pas séduit les coachs malgré une performance puissante. Elle est tout de même repartie avec un selfie, entourée du jury de l’émission !

Hi Levelz, auteur, compositeur et rappeur de 27 ans, a apporté sa touche perso au hit planétaire de Macklemore & Ryan Lewis, Can’t Hold Us. Entre soul, jazz, blues et rap, le style de ce candidat autodidacte, venu de Paris, a interpellé Jenifer, Mika et Soprano. Mais bien que Sopra et Mika se soient livrés bataille pour le séduire, Hi Levelz a choisi de confier la suite de sa participation à l’aventure The Voice à Mika.

Pearl, la bordelaise de 22 ans, s’est elle lancée dans une très belle reprise de Gangsta’s Paradise du rappeur Coolio, qui était déjà une cover de l’immense Stevie Wonder. Aussi à l’aise dans le chant que pour les parties rappée, la jeune femme a naturellement choisi Soprano pour poursuivre l’aventure, alors que Jenifer est l’autre coach qui s’était également retournée sur cette performance.