21 Savage échappe à des poursuites après un show annulé

Au cœur de l’actualité il y a peu après son arrestation par les services d’immigration américain, 21 Savage vient d’être innocenté par la justice américaine dans une affaire datant de 2016.

Voilà une nouvelle qui va un peu éclaircir l’horizon de 21 Savage, alors qu’il est toujours englué dans un conflit avec les services d’immigration des Etats-Unis, qui l’ont arrêté puis incarcéré le 4 février dernier. En cause, l’absence de Visa lui permettant de rester sur le territoire, lui qui n’est pas originaire d’Atlanta comme il le laissait entendre (bien qu’il y soit arrivé très jeune) mais d’Angleterre comme on l’a appris plus tard. Une affaire à laquelle il a réagi dès sa libération, estimant avoir été volontairement ciblé par la police.

21 Savage a au moins appris cet après-midi qu’il ne ferait pas l’objet de poursuites après la plainte d’un organisateur de concerts, comme nous l’apprend TMZ. Ce dernier reprochait au rappeur d’avoir reçu une avance de 17.000€ pour donner un show dans un club du sud de l’Etat de Georgie en 2016. Problème, il ne tiendra finalement pas son engagement, quittant les lieux alors qu’il avait demandé que le chanteur présent avant lui ne quitte la scène pour qu’il puisse commencer sa performance.

S’il n’avait pas porté plainte, le plaignant s’était décidé à engager une action en justice il y a un mois, au moment où l’auteur de Bank Account était derrière les barreaux, une plainte rejetée aujourd’hui. Reste donc désormais à Twenty-One de régler définitivement ses soucis de papiers et l’artiste de 26 ans pourra enfin tourner la page de ses gros ennuis…