De nouveau au coeur d’un scandale sexuel depuis la diffusion d’un documentaire accablant début janvier, R. Kelly est la cible de très nombreuses accusations depuis. Tout récemment, l’avocat Michael Avenatti, bien connu aux Etats-Unis puisqu’il défend l’ancienne actrice X Stormy Daniels face à Donald Trump, avait annoncé détenir de nouvelles vidéos prouvant qu’il avait eu plusieurs relations avec des mineurs. Autant d’accusations qui ont vu le chanteur être incarcéré pendant quelques jours, avant d’être libéré grâce au paiement d’une caution de 100.000 dollars.

S’il a dévoilé un nouvel EP de 6 titres depuis, le chanteur est surtout tourné vers sa défense désormais. C’est dans ce contexte que R. Kelly est apparu à la télévision américaine afin d’y donner une interview pour la chaine CBS, qui sera entièrement diffusée plus tard dans la journée. Malgré tout, plusieurs extraits ont déjà été publiés, et comme il le fait depuis le début de cette nouvelle affaire, l’auteur du classique I Believe I can fly a nié les faits qui lui sont reprochés. Particulièrement offensif et finissant même en larmes, R. Kelly a ainsi expliqué que les accusations n’étaient que des rumeurs, et que rien de tout cela n’était vrai. Si la totalité de ses propos n’ont pas encore été diffusés, le ton est clairement donné et il a même appelé les téléspectateurs a “ne pas écouté ce qui était dit” et “à ne pas être stupide”, ce qui parait assez compliqué au vu des déclarations sordides de certaines victimes. L’affaire risque en tout cas d’être particulièrement longue à se décanter, entre un Kelly niant corps et âme son implication et des accusatrices chaque jour plus nombreuses…