Déjà brièvement emprisonné le week-end dernier alors qu’il est au coeur d’un scandale sexuel, R. Kelly vient de nouveau d’être placé derrière les barreaux ce soir. La justice reproche au chanteur le défaut de paiement de plusieurs pensions alimentaires, pour un montant total de 161.000 dollars. Une incarcération surprise alors qu’il est apparu ce matin sur la chaine CBS pour une interview dans laquelle il s’est défendu des actes qui lui sont reprochés, finissant même en larmes. Dans la foulée de sa condamnation, il a immédiatement été transféré dans la prison de Cook County la semaine dernière.

D’après les premières informations données par TMZ, la justice avait déjà averti le chanteur, de son vrai nom Robert Sylvester Kelly, et avait fixé la date limite de règlement à ce 6 mars. En proie à de grosses difficultés financières, l’auteur d’I Believe I can fly n’a donc pas eu d’autre choix que d’accepter la sanction. On ne sait en revanche pas pendant combien de temps R. Kelly restera en prison, la justice n’ayant pas encore donné plus de détails.