Les 10 références à Broly dans le rap français [Dossier]

Après avoir fait le tour de la Terre, le film Dragon Ball Super arrive enfin en France mercredi 13 mars. Si certains (comme nous) l’avaient déjà vu, la majorité peut enfin découvrir le 20ème film de la franchise japonaise dans les salles obscures. Cet opus introduit enfin dans l’histoire officielle Broly, personnage jusqu’à présent cantonné aux films non-canons. Malgré sa faible place dans tout l’univers DB, il a marqué plusieurs générations de rappeurs. Si le Saïan Supa Crew n’a pas trouvé sa place ici, voici notre Top 10 des références à Broly dans le rap français !

1.   Rohff et le morceau Broly   

Si il y a bien un rappeur qui personnifie bien le personnage de Broly, c’est Rohff. Folie, rage, envie viscérale d’en découdre avec son rival : les liens sont nombreux entre le Vitriots et le Saiyan. A tel point que le rappeur qui clamait que Dragon Ball était “ridicule avec du recul” a sorti un morceau dans lequel il se met dans la peau du guerrier légendaire. Le temps d’un refrain, il se donne plusieurs qualités communes au grand méchant : indestructible, seul contre tous et une tendance à tous les baiser. Rien que ça.

2.   Alonzo et (également) le morceau Broly  

Les Comoriens ont-ils une passion commune pour la star du film Dragon Ball Super ? 8 ans avant R.O.H.2F, c’est Alonzo qui avait sorti un morceau hommage au guerrier brutal. Sur une instru martiale, il balance “Dans le rap j’suis Broly, venez” dès l’intro. La 2nde référence arrive à la toute fin pour nous démontrer son envie d’en découdre, quelque soit l’adversaire : “Broly est chaud / Ramenez-moi Vegeta, Goku et Piccolo!

3.   Nekfeu dans Le Horla  

Voici certainement la punchline la plus connue sur Broly. Elle est l’œuvre de Nekfeu, très habile dans cet exercice de style : “J’suis comme Broly, j’deviens paro dès que ça parle de carotte”. Pour expliquer cette phase, il faut savoir que le vrai nom de naissance de Sangoku est Kakarotto en VO, traduit de manière aléatoire en français, parfois en Carot. Ce qui est logique puisque tous les noms des habitants de sa planète sont des légumes (Broly lui-même doit son nom aux brocolis). Et dans les 1ères aventures de Broly, son problème vient de Goku qui pleurait dans ses oreilles toutes les nuits quand ils étaient bébés : il pète donc les plombs à chaque fois qu’il croise son collègue parti vivre sur Terre…

4.   Le rappeur Broly Nueve  

Des noms de morceaux, des punchlines : le personnage de Dragon Ball a également inspiré des noms d’artistes comme le prouve Broly Nueve. Révélé avec son freestyle sur Moonlight de XXXTentacion, le rappeur du 92 a ensuite sorti 50K unités dont le titre fait directement référence à l’univers d’Akira Toriyama, les unités servant à mesurer la puissance d’un combattant. 50 000 unités, ce n’est pas tellement fou puisqu’il s’agit environ de la puissance de Végéta sur Namek. Mais, comme les Saiyans, le rappeur évolue vite puisqu’il a enchaîné avec les 100K et vient de sortir 200K unités.

5.   Bosh dans le Freestyle mâle dominant 4   

Voici encore un rappeur énervé à qui l’image de Broly colle parfaitement bien. Dans sa série de freestyles MD (pour Mâle Dominant), Bosh aime citer des personnages charismatiques et virils. Dans ce morceau, le rappeur du 7.8. arrive à caser les pires ennemis des Saiyans (“J’vais faire du sale comme Freezer et Cooler”) et 2 de ses plus fiers représentants : “Nerveux comme Végéta puissant comme Broly”. L’image est bien trouvée et colle parfaitement au rappeur-acteur.

6.   Dosseh et le morceau Brolyk  

Rien que pour le jeu de mot entre le verlan pour désigner un calibre et le nom du personnage d’animé, on applaudit. Mais, là encore, Dosseh a voulu mettre en avant le côté énervé de ce personnage incontrôlable et charismatique. C’est la raison pour laquelle il conclut ce morceau sans refrain par “J’arrive zehef à la Broly, Yuri”. Cette intro mettait sur la bonne voie la Summer Crack vol.3 à l’époque où le petit frère de Pit Baccardi n’avait pour ambition que de bouffer tous les micros qui passaient devant lui…

7.   GLK dans Shootas   

La rime rappelle le morceau de Dosseh mais sa tournure est originale : “Des gants, 2 couilles, un brolik / J’te fais même danser Broly”. Une fois n’est pas coutume, GLK ne se prend pas pour Broly : au contraire, il est tellement menaçant avec une arme à la main que même le mythique guerrier ne pourra faire autre chose que danser. La vision est clairement WTF puisqu’on n’a jamais vu ce personnage se trémousser et on préfère ne jamais voir ça…

8.   Sopico dans Ciel Bleu   

Sopico aussi a fait le choix de parler de Broly d’une manière originale. Pour lui, le Saiyan est avant tout un mec pas très relaxé : “R.I.P. aux gens stressés comme Broly”. Effectivement, le personnage tel qu’il était présenté dans les films des années 90 était quelqu’un de plutôt nerveux. En cause, le traumatisme causé par Goku évoqué plus haut dans cet article. Le rappeur parisien montre que lui ne voit pas la vie de ce côté-là et on le comprend aisément en écoutant son rap particulièrement aérien…

9.   SIX et ses morceaux Broly et Broly 2.0

On l’a vu avec Rohff : Vitry et Dragon Ball, c’est une grande histoire d’amour. SIX, connu sous le nom de Six Coup Mc quand il était chez Foolek Empire, le label de Rohff, l’a démontré. Il a enchaîné les freestyles Cell, Freezer, Végéta et Broly, prouvant son amour pour les méchants de la saga. Ce dernier a même eu droit à un vrai morceau avec Broly 2.0 sorti peu de temps avant le morceau d’Housni. Les 2 sons de SIX reposent sur la même punchline : “Fallait pas m’pousser dans ma folie / Regarde-moi bien dans le blanc des yeux, appelle-moi Broly”. Simple et efficace.

10.   Gros Mo dans #Boulehya

On fini cette sélection par un rappeur plus proche de Babidi que d’un guerrier légendaire. Gros Mo nous avait ensorcelé avec son morceau #Boulehya en 2016. Dans cet enchevêtrement d’images, le poto et backer de Nemir sort la rime presque devenu classique Broly/Brolic : “Je te ken comme Broly, brolique sur la tempe”. Une double dose de violence gratuite toujours agréable à l’écoute, surtout posée avec son flegme loin du personnage de Dragon Ball !