Soulja Boy arrêté par la police pour détention d’armes !

Soulja Boy revient en force dans l’actualité du rap, pas forcément pour les bonnes raisons. Il a été arrêté une nouvelle fois à cause de munitions qu’il détenait à son domicile.

arrestation soulja boy arme

Soulja Boy a un vrai problème avec les flingues. L’auteur de Crank Dat est en probation depuis 8 ans pour port d’armes. En 2016, déjà sous le coup de cette menace, une perquisition avait été menée à son domicile après qu’il ait menacé des internautes. Au moins une arme avait été trouvée à cette époque. Le juge avait prolongé son sursis en lui spécifiant qu’il ne devait plus toucher une seule arme à feu. 

Le mois dernier, une nouvelle perquisition ont été menée chez le nouveau troll numéro 1 du rap depuis l’arrestation de 6ix9ine. Une femme l’accusait alors d’avoir été séquestrée chez lui. Lors de l’intervention de la police, des munitions ont alors été trouvées à son domicile. Mais aucune mesure n’avait été prise jusqu’à ce qu’il rende visite à son agent de probation pour un contrôle routinier. C’est à ce moment-là qu’il a été arrêté selon TMZ. Actuellement détenu dans la prison de Van Nuys, un quartier de Los Angeles, le rappeur de 28 ans devait passer devant un juge ce vendredi 15 février. Alors qu’il devait jouer ce soir à la mi-temps du match des clippers, DeAndre Cortez Way a.k.a. Soulja Boy a affirmé que cela ne changeait rien à ses plans, maintenant son RDV avec le public…

Après ses récentes sorties médiatiques (clash avec Drake, Tyga et la marque Gucci…) qui ont accompagné l’annonce de son retour avec un nouveau projet, qui pourrait s’intituler How Can You Blame Me, dont il a balancé la liste des feats et annoncé une sortie pour le 28 juillet 2019, Young Drako renoue avec la justice. Il rejoint la longue liste des rappeurs actuellement en plein conflit avec le système judiciaire américain. Si les faits qui lui sont reprochés ne sont pas vraiment graves, ils accumulent à une longue série de non-respect de sa probation…

Finalement libéré en fin de journée, Soulja Boy a clairement affiché sa satisfaction, vraiment pas affecté par ce passage au comico. Il en a d’ailleurs profité pour rappeler qu’il allait performer au match NBA des Clippers, et qu’il avait signé un deal de 30 millions de dollars pour se produire pour l’équipe de Los Angeles. Qu’il était même le 1er rappeur a signé un tel deal… Le soir-même, Young Drako était bien sur le parquet du Staples Center.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I had the biggest comeback! SODMG 4 e ❗️🤷🏾‍♂️🙏🏾🤦🏾‍♂️💸💸💸

Une publication partagée par Soulja Boy (@souljaboy) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Performed at the staples center sold out half time @laclippers game, wow 😮 look at God 🙏🏾❗️🔥💕😭🤧

Une publication partagée par Soulja Boy (@souljaboy) le