Dr. Dre crée la polémique après une blague sur l’entrée de sa fille à l’université

Dr. Dre a crée la polémique en publiant une photo de sa fille, admise à l’Université de Californie du Sud, ajoutant une blague faisant référence à un scandale de corruption. Problème, il a lui même participé au financement de cette faculté…

En affichant sa fierté de voir sa fille admise à l’University of Southern California, l’une des FAC les plus réputées du pays, particulièrement reconnue pour son école de cinéma, Dr. Dre n’imaginait sans doute pas créer une telle polémique. Le rappeur et producteur légendaire a ainsi publié une photo de lui et de sa fille, qui tenait dans ses mains son document d’admission, ajoutant une petite phrase : “Ma fille a été acceptée à USC par ses propres moyens. Pas de prison !”.

Cette punchline n’est pas anodine puisqu’elle fait référence à un scandale de fraude aux admissions dans de prestigieuses universités des États-Unis. Une affaire impliquant notamment les actrices Lori Loughlin ou Felicity Huffman, connue pour son rôle dans Desperate Housewifes et que la justice a elle-même défini comme le plus grosse affaire de fraude universitaire outre-Atlantique. Malheureusement, les internautes ont de la mémoire.

Dr. Dre est en fait déjà lié à cette université bien qu’il ait semblé l’oublier quelques instants, puisqu’en 2013, il avait fait un don de 35 millions, le même que son fidèle partenaire Jimmy Iovine, afin de financer la construction d’un bâtiment. Nommé “Académie Iovine & Young (le nom de famille de Dre, Ndlr)”, il devait favoriser la création d’un cursus autour des arts, de la technologie et de l’innovation. Une cause noble qui le rattrape aujourd’hui et qui a évidemment créé les suspicions quant aux critères d’admission de sa propre fille. Il a finalement décidé de supprimer son post, mais la polémique risque de durer…