6ix9ine : son ex manager Shotti plaide coupable dans leur procès

Nouveau tournant dans le procès de 6ix9ine, son manager et les membres de leur gang : Shotti a plaidé coupable pour 2 chefs d’inculpation. 

Qui de 6ix9ine ou de Shotti est le cerveau des Nine Trey Bloods New-York, cette version côte Est d’un des plus célèbres gangs de Los Angeles ? C’est un peu tout l’intérêt du procès qui débutera en septembre, mais dont les préparatifs font déjà fortement avancer l’affaire pour la justice américaine. Car les faits reprochés à cette bande sont assez graves et les différents membres risquent tous des longues peines pouvant aller pour certains à la perpétuité.

Dans ce jeu de bluff entre Tekashi et Shotti, ce dernier a avancé ses pions en plaidant coupable à 2 accusations de possession d’armes à feu, jeudi 28 mars. Le bureau du procureur de Manhattan rapporte que Shotti a avoué avoir utilisé et possédé une arme à feu pour perpétrer un crime de violence selon les informations rapportées par le média Vulture. Une coopération qui a souvent pour but de réduire la sentence finale de la justice…

Shotti a été inculpé pour plusieurs accusations de racket et d’usage d’armes à feu aux côtés de 6ix9ine, mais également d’autres membres présumés du gang des Nine Trey Gangsta Bloods, à Brooklyn en novembre 2018. Les accusations sont liées à 2 actes de violence présumés, notamment à Manhattan le 3 avril 2018 et une tentative de tir devant le Barclays Center, le stade de basket de l’équipe de Brooklyn le 21 avril 2018.

Tekashi a de son côté demandé le programme de protection des témoins puisque son ancien gang aurait décidé de le supprimer selon les informations du FBI. Son témoignage ne devrait pas aider le cas de son ancien manager, Kifano Jordan de son vrai nom.