Ange Dibenesha : une enquête ouverte et de nombreuses questions après son décès

Originaire de Grigny, Ange Dibenesha est décédé dans la nuit de samedi à dimanche après un controle de police. Une enquête à été ouverte afin de déterminer les causes de son décès.

Dans quelles circonstances est-il mort? Pourquoi la famille n’a-t-elle pas été prévenue à temps ? Voilà 2 des nombreuses questions que la famille d’Ange Dibenesha, jeune homme âgé de 31 ans originaire de Grigny, se pose après son décès ce week-end à l’hôpital de La Salpêtrière à Paris. Interpellé mercredi soir, ce n’est que vendredi que la famille a été mise au courant de son placement en garde à vue et a appris qu’il avait été admis à l’hôpital à la suite d’un arrêt cardiaque. Dans une vidéo devenue virale, sa maman demandait d’ailleurs de l’aide aux internautes afin que la lumière soit faite sur les raisons de ce silence.

Mais la situation va prendre une toute autre tournure quand le décès du jeune homme sera prononcé dans la nuit de samedi à dimanche. Dès lors, de nombreux anonymes mais aussi des personnalités, à l’image d’Omar et Hélène Sy, des rappeurs Youssoupha et Fianso ou de l’ancien candidat à la présidentielle Benoit Hamon, vont réagir avec la hashtag #JusticepourAnge sur les réseaux sociaux.

En réaction, la Préfecture de Police a publié ce dimanche un communiqué afin d’établir les circonstances de son interpellation et de son décès. Visiblement positif à un contrôle d’alcoolémie alors qu’il se trouvait au volant sans permis, Ange aurait “ingéré une substance inconnue avant d’être pris de convulsions”. On apprend enfin qu’une enquête a été ouverte par la suite.

La mère d’Ange, qui a informé les internautes de son décès, a tenu à remercier les gens pour leur soutien, mais a réclamé le calme et le respect de son fils, expliquant qu’elle souhaitait que la justice puisse faire sereinement son travail.