Aya Nakamura cambriolée : le butin estimé à 50 000 euros

Alors qu’elle célébrait sa réussite avec un concert à l’Olympia de Paris, Aya Nakamura a eu la mauvaise surprise de découvrir son appartement cambriolé le lendemain… 

C’est le magazine people Closer qui a dévoilé l’information ce lundi 1er avril, mais ce n’est pas une blague. Aya Nakamura a été victime d’un cambriolage alors que la veille, elle se produisait dans la mythique salle parisienne de l’Olympia. Ce serait l’homme qui partage sa vie qui a découvert les faits en ouvrant la porte de leur 4 pièces situés en Ile-de-France. Le ou les cambrioleurs ont brisé une vitre du bas d’une porte fenêtre pour s’introduire dans le logement par effraction. Après avoir fouillé l’appartement, ils sont ressortis par la porte fenêtre d’une chambre. Entre-temps, ils en ont profité pour embarquer des sacs à main, des chaussures, des vêtements de grandes marques et des bijoux

Au total, ce serait 50 000 euros d’articles qui ont été volés à Aya Nakamura. Le voisinage n’ayant rien vu ou entendu, ce sont les vidéos de surveillance de la résidence qui vont éventuellement aider la police à choper les voleurs.

La rançon de la gloire

Cet événement fait partie de toutes les petites galères q’Aya Nakamura a connu depuis son succès. Récemment, c’est avec l’ambiguïté de sa relation avec Niska et de la communication qui en a découlé que la star s’est faite remarquée. Les 2 artistes ont voulu éteindre des rumeurs de violences conjugales de sa part en annonçant la sortie du clip de leur featuring Sucette avant que celle-ci ne se rétracte.

Côté positif, l’auteur de Djadja a vu Rihanna s’enjaillée sur un son single dans une vidéo qui a tourné sur les réseaux sociaux…