Critiqué sur les réseaux sociaux pour avoir employé le mot “niafou” dans La Boite à Questions, Disiz La Peste s’est excusé… et a provoqué une autre polémique !

Dans Game of Thrones, il y a un dicton qui dit “Le Nord n’oublie pas”. Dans la vie réeelle, cela s’applique aux réseaux sociaux. Il y a quelques jours, Disiz La Peste s’est retrouvé au cœur d’une tempête après qu’une vidéo datant de l’année dernière a resurgi. Le 12 septembre 2018, le rappeur du 91 passait dans La Boite à questions de Canal  + pour la promotion de son album Disizilla.

Quand on lui demande de rapper son morceau préféré en utilisant le buzzer, il décide de faire La Marseillaise dans une version qu’il appelle “niafou”. Si cela n’avait pas fait de remous jusqu’à présent, l’extrait de ce passage pointant l’usage de ce mot à connotation raciste a été largement diffusée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, provoquant de nombreuses réactions. A tel point que celle qui a posté la vidéo a été contrainte de passer son compte Twitter en mode privé.

Après avoir laisser la tempête retomber, Disiz La Peste a décidé de s’exprimer dans un long message qu’il a uniquement relayé sur Twitter, le réseau où et né et a enflé la polémique. Dans ce texte écrit sur les notes de son téléphone, il commence par sincèrement s’excuser de l’emploi de ce mot qu’utilisait ses propres filles.

Mais la 2ème partie de son message prête plus à la polémique puisqu’il s’en prend aux stars noires qui se teignent les cheveux, se défrisent ou s’éclaircissent la peau et qui font, selon lui, plus de mal que lui qui a utilisé le mot “niafou”. Il finit par s’en prendre à ceux qui stigmatisent les femmes noires et les résument à leurs “grosses fesses”.