Moise Kean victime de racisme, Bonucci défend… les supporters !

Victime de racisme dans le stade de Cagliari, Moise Kean a magnifiquement répondu en célébrant son but devant ceux qui l’insultaient. Une réaction que n’a pas apprécié son coéquipier Leonardo Bonucci.

La carrière de Moise Kean en Italie va être compliquée. Après Mario Balotelli, Moise Kean est le 2nd joueur noir à jouer pour la sélection transalpine. Mais si les comportements dans les stades n’évolue pas, il pourrait bien plier bagage et changer de championnat. En grande forme après avoir mis ses 1ers buts en sélections, l’avant-centre de la Juventus se déplaçait à Cagliari, la capitale de la Sicile. L’accueil a été plus qu’hostile pour Keane et Blaise Matuidi, victimes de chants racistes et de cri de singes de part d’une partie des supporters.

Les Bianconeri se sont quand même imposés sur le score de 2 à 0 grâce à des buts de Leonardo Bonucci et… Moise Kean. Le jeune buteur de 19 ans a célébré son but en se tenant face au public adverse, les bras ouvert, sans en rajouter. Une image forte qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux.

Il a également reçu le soutien de son club et de son coéquipier victime des mêmes chants racistes sur les réseaux sociaux.

Malheureusement, son geste n’a pas fait l’unanimité dans le vestiaire, notamment auprès de Leonardo Bonucci qui a déclaré : Pour moi, c’est du 50-50 entre ces gens-là et Moise Kean qui n’aurait pas dû célébrer de cette manière” devant les journalistes. Des mots assez honteux qui relativisent les chants racistes et minima, voire les justifie. Le joueur va une nouvelle fois créer des tensions dans le vestiaire de son club, lui qui avait déjà été vendu au Milan AC après avoir ruiné la finale de Ligue des champions à la mi-temps face au Real Madrid, notamment en s’en prenant à Paolo Dybala. Il semble donc avoir un problème avec les jeunes prodiges et Massimiliano Allegri va devoir régler ce nouveau problème de comportement.