Alors qu’il risquait la prison pour possession de drogues avec intention de la vendre, A$AP Bari s’en est finalement sorti grâce à un accord passé avec la justice.

Voilà une décision qui soulagera sans aucun doute le fondateur du A$AP Mob, A$AP Bari. Arrêté dans la ville de Palmer Township (Pennsylvanie) en novembre 2018 alors qu’il avait en sa possession de la drogue possiblement destinées à la vente, la justice avait retenu 7 charges contre lui, ce qui lui faisait encourir plusieurs mois de prison. Le designer et créateur de la marque VLONE était donc de retour devant les tribunaux hier et il a eu une très bonne nouvelle. En acceptant de plaider coupable, le fondateur de la marque VLONE a évité la prison, ne se voyant condamné qu’à une amende de 4 000 dollars sans aucune probation.

Une affaire qui arrive quelques mois après que plusieurs affaires d’agressions sexuelles aient largement entaché sa réputation. Il s’est ainsi retrouvé au cœur de la polémique après la diffusion d’une vidéo où il tente de forcer une femme à avoir des relations avec lui. Des accusations qu’il a lui-même partiellement reconnues, écopant à nouveau d’une simple amende pour éviter la prison, et qui ont surtout causé la fin de son partenariat avec Nike, avec qui il avait notamment collaboré pour une paire de Nike Air Force 1. Bref, il faut espérer qu’il se range une bonne fois pour toutes car s’il a échappé plusieurs fois à la cellule, la prochaine fois pourrait être celle de trop.