Roméo Elvis sort Chocolat, son 1er album solo [Sons]

Déjà tête d’affiche du rap francophone, Roméo Elvis sort seulement son 1er album solo, Chocolat, dans lequel les invités sont loin du monde du pe-ra. 

Grâce aux 2 premiers extraits, on avait un petit aperçu de ce à quoi ressemblerait Chocolat, le 1er album de Roméo Elvis après ses projets communs avec le beatmaker Le Motel. Si ce dernier est bien invité de nouveau, il est noyé au milieu d’une liste assez impressionnante de beatmakers dont font partie Vladimir Cauchemar, VYNK, son compatriote Todiefor, Seezy, Dolfa, Shabz qui fait des prods trap (13 Block, Timal…), Le Seize avec qui il a déjà souvent collaboré, VM The Don (Lomepal, Nekfeu), Eazy Dew et le hitmaker Junior Alaprod. Un casting varié, mais toujours très rap… contrairement aux invités.

Sur cet album, on retrouve des artistes de différents horizons à commencer par Mr Mathieu Chedid qui a déjà collaboré avec des rappeurs, notamment Oxmo Puccino, mais également Diam’s qu’il avait invité sur scène. On retrouve également Zwangere Guy, qui vient également de Bruxelles, mais qui rappe en néerlandais. L’artiste qui navigue entre plusieurs genres, Teme Tan (un Belgo-congolais), est également présent tout comme Damon Albarn. Si ce nom ne vous parle pas vous connaissez forcément un des projets rock qu’il a chapeauté comme Gorillaz et Blur.

Avec ce casting grandiloquent, Roméo Elvis affiche ses ambitions : ne pas être là où on l’attend, en featant par exemple avec ses proches Angèle, Lomepal, Caballero et JeanJass. Des choix qu’il a expliqué en interview pour Le Parisien : “J’avais prévu un morceau avec Lomepal mais ça ne trouvait pas sa place dans le disque. Et on a enregistré avec Angèle une nouvelle chanson qui est une bombe atomique. Mais vu le succès de Tout oublier, on trouvait ça dommage de la sortir tout de suite.

Il démontre ainsi que son univers ne se cantonne pas au rap et qu’il va définitivement chercher d’autres univers musicaux, lorgnant vers la pop et la chanson française…

Roméo Elvis – Chocolat :