Kodak Black et T.I se répondent en diss track [Vidéo]

Décidément, Kodak Black n’en finit pas de faire parler de lui ! Après avoir créé la polémique en évoquant Lauren London, la femme de Nipsey Hussle, assassiné le 31 mars 2019, puis de s’excuser par la suite, la controverse continue autour du rappeur.

C’est devenu une habitude pour Kodak Black de s’embrouiller avec d’autres Mc’s. Remis à sa place par de nombreux artistes suite à ses propos envers Lauren London, notamment par Big Boi, The Game et T.I., ces 2 derniers n’ont pas voulu laisser passer ce comportement. Si The Game s’est contenté d’un live Instagram où il sommait Kodak Black de s’excuser, T.I. a carrément fait retirer Kodak du Trap Music Museum d’Atlanta. Une décision symbolique qui n’a pas plu du tout au principal intéressé, qui n’a pas hésité une seconde à répondre. Il s’en ai pris une nouvelle fois à T.I., l’accusant d’avoir voulu, lui aussi, “consoler” la femme de Nipsey en premier.

T.I. n’étant pas réputé non plus pour avoir sa langue dans sa poche, il a teasé, toujours via Instagram, un extrait d’un nouveau morceau. Dans le live, on le voit assis en studio en train d’écouter un diss track directement adressé à Kodak. Dans ce morceau, Troubleman s’adresse à Kodak en ces termes : “Je m’en fous que tu aies 81 ou 22 ans […] On a beau tourner autour du pot, il faut se lancer / Je dis ce que je dis et je le pense.” Il poursuit : “Le n*gro est allé trop loin, mieux vaut se calmer / Tes croyances deviennent tes pensées, tes pensées, tes mots… Je peux uniquement éduquer ces n*gros comme on m’a éduquer / Et ce sera par une violation en public / Oses montrer ton cul au centre commercial n*gro et on te ferra ta fête / Je peux t’apprendre la vie sans conséquences / J’en connais aucune.”

Il n’aura pas fallu 24 heures à l’intéressé pour courir en studio enregistrer sa réponse. Toujours énervé contre ceux qui lui ont reproché ses propos, Kodak Black envoie un diss track assez violent à l’attention de son rival, en s’attaquant à lui, à sa famille, au physique de sa femme et d’un de ses fils.

Après avoir expliqué sur Insta le contenu de son morceau, Kodak a publié le son intitulé Expeditiously sur YouTube.

Dans Expeditiously, Kodak dit notamment : “Je ne vais pas finir comme ce rappeur, à dealer, à parler de moi à la télévision / Ce garçon est un témoin intrépide / Aux infos, il parle de moi, ce mec n’a aucune pitié […] Ils ont dit que The Game faisait du strip / Les vieux baisent que dalle / Je dis que ces mecs sont des comiques […] Comment tu peux t’en prendre à moi alors que tu sais que j’écoute pas / Comment tu peux essayer de me terminer, j’suis pas le fils de Big Boi […] Comment tu peux affirmer ce que je n’ai pas dit, je ne connais même pas Nipsey / Tiny [la femme de T.I.] cette salope est moche de ouf, je ne veux pas de Piggy [Kodak compare la femme de T.I. à Miss Piggy] / Je ne peux pas me battre avec toi mec mais laisse moi juste parler”. Voilà qui a le mérite d’être clair !

La guerre est belle et bien engagée et elle risque d’aller très loin…

Kodak Black – Expeditiously :