Alors que Kodak Black était en concert à Washington, le FBI a perquisitionné son bus de tournée. Des armes ont notamment été retrouvées.

Décidément, Kodak Black n’a pas la chance de son côté en ce moment. Il faut dire que le rappeur originaire de Floride enchaîne les polémiques et les bêtises, la dernière en date étant son arrestation à la frontière canadienne. En possession d’armes et de drogue, il avait été interpellé comme 4 autres personnes par la police alors qu’il s’apprêtait à franchir non loin des Etats-Unis. Cet événement lui avait valu l’annulation d’un concert à Boston le soir même, provoquant l’inquiétude et la colère des milliers de fans qui l’attendaient. L’artiste a par la suite dû déposer 20 000 dollars de caution pour sa libération.

Une semaine tout juste après cette mésaventure, c’est cette fois le FBI qui en a après le rappeur. Alors qu’il se trouvait sur la scène du The Anthem à Washington D.C., le bus de sa tournée a ainsi été perquisitionné. Selon TMZ, un grand nombre d’agents de police étaient postés autour du véhicule pendant la fouille. Dans le tour bus, la police a (encore une fois) trouvé des armes à feu et de la drogue.

Des proches de Kodak, se trouvant dans le bus au moment de la perquisition, ont également été arrêtés et menottés sur le trottoir. Le rappeur ne craint rien pour le moment, étant donné que la véritable identité du propriétaire du bus est encore floue. Les policiers voulaient pourtant interrompre le concert pour aller chercher Kodak mais les promoteurs de la salle de concert ne les ont pas laissé entrer.

Kodak se déplace en bus autour des Etats-Unis pour son Dying to Live Tour, les prochaines dates étant New York, St. Paul, Chicago, Denver pour se conclure à Miami le 11 mai 2019.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Dying To Live Tour… This Week

Une publication partagée par The Big Stepper (@kodakblack) le

Ces affaires judiciaires sont plus que nombreuses pour le rappeur qui doit déjà passé devant la justice prochainement. Il est soupçonné d’être impliqué dans une affaire de viol commis en Caroline du Sud il a de ça 3 ans. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 30 ans de prison…