Souvent cités comme rivaux, Zola et Koba LaD ont tenté de mettre fin aux rumeurs sur les réseaux sociaux.

Devenue au fil des années l’une des places fortes du game au même titre que Sevran, Evry regorge aujourd’hui de talents. De Niska à Koba LaD en passant par Zola ou Bolémvn, la ville du 91 est devenue l’une des plus prolifiques sur la carte du rap français. Une effervescence dont certains ont pris possession afin d’imaginer de possibles clashs, notamment entre Zola, issu du quartier du Parc aux Biches, et Koba LaD, originaire du Parc-aux-Lièvres.

Ce dernier, qui a dévoilé le 19 avril son 2ème album studio intitulé L’Affranchi, a aussi participé à ces rumeurs en répondant “jamais de la vie” à un tweetos, qui lui demandait si le protégé de Dj Kore pourrait être le featuring mystère sur son projet. Une réponse froide et définitive qui laissait imaginer à quelques-uns que la relation entre les 2 hommes était tendue, une hypothèse renforcée quelques jours après par un freestyle de Zola. Ainsi, la phase “J’comprends pas le buzz de ce n*gro, j’écoute pas son album éclaté” sera immédiatement attribuée à l’auteur des freestyles Ténébreux.

Averti, Zola a attendu ce 29 avril pour mettre un terme à ces rumeurs, expliquant brièvement sur Snapchat qu’il n’y avait “aucun clash nul part”. Une réponse claire et visiblement partagée par son homologue, qui a très rapidement retweeté son message. L’occasion pour eux de faire taire les rumeurs et de se concentrer de nouveau sur leurs projets respectifs…