Pour son show, Lomepal n’a pas fait les choses à moitié. En plus d’avoir réuni un beau casting autour de lui durant 2 heures, il en a même profité pour tourner un clip en direct à la fin de l’émission ! 

Lomepal peut se réjouir. En plus d’être une tête d’affiche dans le rap français actuel, il est aussi le chouchou des médias qui lui permettent de tenter beaucoup de choses inédites. Le 30 avril, en direct sur Radio Nova et Youtube de 20h à 22h, il a pu mener de A à Z une émission très spéciale qu’il a baptisé “Vérité Show”. Présenté par lui-même, le skateur de Place d’It’ nous proposait un talk-show à l’américaine, avec beaucoup d’humour, des lives et interviews. Le parisien teasait d’ailleurs son émission sur ses réseaux sociaux depuis quelques jours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Oulala dans quoi je me suis encore embarqué..

Une publication partagée par Lomepal (@antoinelomepal) le

2 heures inespérées pour les fans du rappeur qui ont pu se délecter d’une énorme surprise en fin d’émission. En effet, et si toute cette mascarade n’était qu’un prétexte pour réaliser quelque chose de plus retentissant ? Le casting est prévisible, les amis avant tout. Lomepal invite ses potes du rap game : Roméo Elvis, avec qui il avait déjà tourné un clip, les belges Caballero et JeanJass tout comme Alkpote, transformé en maître d’école le temps d’un tournage. En tout cas, le show s’est terminé par un tournage en direct du clip d’un titre de son deuxième album, Jeannine, déjà certifié double disque de platine.

De cette émission est donc née un clip, très attendu par les fans du rappeur du 13ème. Son feat avec Orelsan, autre gros poids lourd du rap français : La Vérité. Réalisé par Dario Fau, la vidéo est #1 des tendances sur YouTube, on y retrouve évidement Lomepal et Orelsan et leurs potes Caba, JeanJass, ainsi qu’Alkpote et Roméo Elvis, présent durant toute l’émission. La vidéo est tournée avec l’aide de 2 caméras en simultanées, le tout en direct.

On essaye de distinguer où Lomepal a voulu nous amener avec ce scénario plutôt original qui voit l’artiste jouer un fou qui veut tuer ses amis… Et c’est JeanJass qui pose en 1er victime d’un Lomepal un poil allumé, devant les yeux d’un Caba horrifié et d’un Roman Frayssinet qui l’enjoint à exécuter le pauvre belge.

La caméra repasse sur l’homme pale puis retourne sur la victime qui s’est transformé en Roméo Elvis, pas plus rassuré. D’ailleurs, il se fait lui aussi buter avant qu’Orelsan n’arrive pour remettre les choses en place, le tout devant un public plutôt machiavélique qui se délecte du show.