Kim Kardashian : 17 prisonniers libérés grâce à l’aide de ses avocats

Très engagée en faveur des personnes injustement emprisonnés, Kim Kardashian aurait aidé à la libération de 17 personnes depuis le mois de mars.

Souvent perçue comme une femme peu intelligente et plus préoccupé par son physique qu’autre chose, Kim Kardashian s’est depuis plusieurs mois lancé un incroyable défi. Au même titre que Jay-Z et Meek Mill, qui se sont eux carrément associés, Kim K souhaite qu’une réforme profonde du système judiciaire américain ait lieu. Une idée qu’elle a d’ailleurs défendue auprès de Donald Trump alors qu’elle rendait visite au Président des Etats-Unis avec son mari Kanye West. Elle a d’ailleurs depuis fait savoir qu’elle comptait reprendre prochainement les cours afin de devenir avocate.

Après avoir aidé à la libération de 2 prisonniers en juin puis septembre 2018, TMZ nous apprend aujourd’hui que la star aurait participé à la libération de 17 personnes depuis le mois de mars. Un acte remarquable rendu possible grâce au travail de l’équipe d’avocats et de juristes qui l’entoure et l’aide au quotidien. Elle a également collaboré avec l’association The Decarceration Collective, qui lutte aussi pour la libération des prisonniers injustement incarcérés.

C’est ainsi que Jeffrey Stringer en Floride, Cyntoia Brown dans le Tennessee et Alice Marie Johnson en Alabama ont notamment pu retrouver leur famille. Des cas similaires à ceux de Jamelle Carraway, qui se trouvait derrière les barreaux depuis 11 ans pour possession de cocaïne ou Eric Balcom condamné à vie en Floride pour possession et trafic de drogues. Des peines particulièrement élevées que Kim Kardashian et son équipe ont réussi à faire annuler et qui démontre sa détermination sans limite en faveur de la justice. Un combat qu’elle mène de front avec une vie professionnelle déjà bien chargée qui l’a notamment vu hier fouler le tapis rose du MET Gala en compagnie de toute la famille Kardashian/Jenner.