Orelsan devient acteur à Bollywood pour son nouveau morceau, Dis-moi [Clip]

Orelsan quitte la France et la campagne normande pour le pays de Gandhi ! Pour son nouveau clip, le rappeur s’essaye à une carrière d’acteur à Bollywood en compagnie d’une belle danseuse indienne. 

L’artiste a voulu rendre hommage à ce pays qu’il affectionne particulièrement à travers un clip, et nous invite à vivre l’aventure bollywoodienne avec Dis Moi. A la 1ère écoute de cette musique, on pouvait déjà reconnaître des sonorités indiennes. C’est donc tout naturellement que l’on retrouve l’Inde au cœur de la vidéo. On y voit le rappeur danser en compagnie d’une jeune femme dans un décor typique d’un film bollywoodien, costume traditionnel compris. L’artiste nous compte comme à son habitude sa maladresse, son incertitude et parfois sa méchanceté face aux nombreuses situations qu’il peut rencontrer dans son quotidien : “Et j’sais même pas pourquoi j’fais n’importe quoi, faudrait voir un psy’”, ou encore, “S’il te plaît, dis-moi, pourtant, j’aime cette fille-là Pourquoi j’fais tout pour la faire souffrir ?”

Le clip fait de nombreuses références cinématographiques, notamment aux célèbres films indiens Devdas, mélodrame, sorti en 2002 ainsi qu’au film Bajirao Mastani, film historique épique sorti en 2015. Les 2 films sont réalisés par Sanjay Leela Bhansali, producteur indien de renom. Pour annoncer l’heure de la sortie sur YouTube, le Caennais s’est même soumis au fuseau horaire de la ville de Bombay, ou Bollywood, capitale du cinéma indien.

Réalisé par OrelSan lui-même, le clip met à l’honneur l’Inde en reprenant les danses et les tenues typiques du pays, et pour pousser jusqu’au bout l’immersion, les paroles de la chanson sont entièrement traduites en indie tout au long des 4 minutes de la vidéo. L’artiste avait déjà écrit et réalisé son propre film, Comment c’est loin, en 2015, avec son poto, Gringe.

Orelsan – Dis-moi :

Le titre fait parti des 11 titres de la réédition de La fête est finie, son 3ème album solo sorti en novembre 2018, 6 ans après Le Chant Des Sirènes (2011)