Bramsito : L’interview en 5 mots – “Booba, c’est aussi le DA, on parle tout le temps musique”

A 2 semaines de la sortie de son 1er album Prémices, Bramsito s’est prêté au jeu de notre interview en 5 mots. Il évoque notamment ses débuts dans la musique, sa relation avec Booba et la sortie de son projet.

Il n’aura fallu qu’un hit à Bramsito pour devenir l’une des valeurs montantes les plus prometteuses de la scène pop urbaine française. Avec le hit Sale Mood qu’il a réalisé en collaboration avec Booba, le natif de Brétigny-sur-Orge(91) a frappé fort, cumulant pour l’instant 64 millions de vues et squattant pendant de très longues semaines le Top Singles. Une belle réussite pour celui qui fut la 1ère signature de 7 Corp, le nouveau label de Kopp centré sur la pop.

Alors que son 1er album intitulé Prémices sortira le 31 mai, Bramsito s’est livré à notre interview en 5 mots. Le 1er mot est l’occasion pour lui de nous raconter l’origine de son blaze, mais aussi comment il s’est mis très jeune à la musique. Il parle aussi de football, un domaine dans lequel il a joué à un bon niveau et dans lequel il espérait devenir professionnel. Le 2ème mot, Charbonner, évoque un bon souvenir pour lui puisque ce titre fut l’un de ses 1ers gros succès. Avec une connotation évidement forte, il parle avec nous du rapport qu’il a avec sa ville (il a désormais déménagé) et sa vision des quartiers.

À LIRE AUSSI: Bramsito et Booba ensemble pour Sale Mood ! [Clip]

Il parle ensuite de la pop urbaine, un domaine qui lui permet d’évoluer librement selon les thèmes qu’il souhaite aborder. S’il avoue avoir bien essayé de rapper plus jeune, il explique aussi préférer le chant, qu’il maîtrise parfaitement. Vient ensuite Booba, son nouveau mentor, avec lequel il avoue avoir une relation très proche. En plus d’être son Directeur Artistique, on apprend que les 2 hommes se parlent très souvent, Bramsito profitant de l’expérience incroyable du Duc. Enfin, le mot Prémices est l’occasion pour la chanteur de parler de son 1er projet et de sa collaboration avec Soprano, un artiste qu’il apprécie tout particulièrement…

Bramsito – Interview en 5 mots :