Booba attaque les radios françaises qui boycotteraient le rap !

Booba a partagé un screenshot du Top 10 Singles Streaming et il avait un petit commentaire à faire. Il s’est attaqué aux radios généralistes françaises et à leur traitement du rap.

Records de streaming, de vues YouTube, de ventes, de certifications, d’abonnés sur les réseaux sociaux… le rap est LE genre musical le plus écouté en France. Pourtant, sur la FM au niveau national, à part sur Skyrock évidemment, le rap est boudé par les grandes radios généralistes, c’est un fait. Les artistes qui se rapprochent le plus de la scène rap actuelle et dont on peut entendre les morceaux sur ces réseaux sont Lomepal, Roméo Elvis, Bigflo & Oli ou encore Gims.

S’il y a bien un rappeur qui n’est jamais ou très rarement passé sur ce genre de radios, c’est bien Booba, et ce dernier tenait à le faire savoir ! C’est ainsi qu’il a partagé sur IG un screen du Top 10 singles streaming, le classement officiel des titres les plus écoutés sur les plateformes d’écoute en France chaque semaine. Etabli par la SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique), le classement donne un petit aperçu sur ce que les Français écoutent le plus et le constat est clair, il s’agit de rap !

En partageant le classement de la semaine du 10 mai, B2O fait un vrai constat. Sur 10 musiques, 8 sont des sons rap puisque les 2 autres sont du reggaeton avec Daddy Yankee (Con Calma feat Snow, 9ème) et de la pop urbaine avec Angèle (Balance ton quoi, 3ème), qui se prend au passage un léger tacle de Kopp. Le Duc est évidement présent en Top 2 avec le single certifié or Médicament, en collaboration avec Niska tandis que ce dernier est lui présent 3 fois, avec Médicament donc, mais aussi Maman ne le sait pas et R.R 91 de Koba LaD.

Un chiffre qu’égale Ninho avec 3 morceaux issus de son dernier album Destin (Maman ne le sait pas, Putana, La vie qu’on mène) alors que PNL et Au DD sont eux présent depuis mars. Un seul son rap US se trouve d’ailleurs dans ce classement, le phénomène Old Town Road de Lil dont le clip est sortit vendredi et bat déjà tous les records (déjà plus de 37 millions de vues !). 

À LIRE AUSSI: Angèle, directrice de l’Anti-Sexim Academy dans Balance ton quoi [Clip]

Sur les 7 morceaux de rap français, aucun ne se trouve en rotation sur une radio généraliste, ce que Booba fait bien remarquer dans sa légende :
C’est quand même grave d’occuper (monopoliser) le top, d’être les plus gros vendeurs de disques en France et de n’être joués sur aucune des plus grosses radios de France (RTL, France Inter, NRJ…) Par contre je suis sur que Angèle est jouée partout. Aaahh la France… on l’aime quand même

En réaction, Niska a commenté le post de B2O d’un humoristique Ahahah On l’aime quand même pendant qu’Angèle, qui semble comprendre le sens de la réflexion du Duc, commente tout en représentant la Belgique.

Une remarque qui fait écho à ce que le Mc disait déjà en 2007. A l’époque de sa mix-tape  “Les négros sont déclassés par Pokora, Diam’s et Sinik”. Cette phase, tout aussi historique, faisait déjà le constat que certains artistes étaient plus diffusés et plus vendeurs que d’autres. Du fait de leur musique certes, mais là aussi il constatait qu’il y avait 2 types d’artistes que l’on pouvait classer selon leurs origines. C’était alors juste un état de fait, à une époque où le stream n’existait pas, que l’on peut retrouver dans ce nouveau constat.

Etes-vous d’accord avec Booba ? Le rap devrait-il être traité au même tarif que tout autre musique sur les radios généralistes ? Doit-on se dire qu’elles drainent un public différent, peut-être plus âgé, et donc qu’elles s’adaptent (mais passent quand même Lomepal, Roméo Elvis, Angèle…) ?