DaBaby : son crew tabasse sauvagement un jeune rappeur avant un concert [Vidéo]

Bad buzz pour DaBaby… Le rappeur de 27 ans, originaire de Caroline du Nord, a dû renoncer à donner un concert vendredi 17 mai. La raison ? Son équipe a violemment tabassé un homme qui se trouve désormais entre la vie et la mort…

L’événement s’est produit vendredi 17 mai au soir. Alors que le Mc était prêt à monter sur scène au Centro Nightclub de la ville de Lawrence dans le Massachusetts, il a dû annuler sa performance. Son équipe a en effet violemment tabassé un jeune homme, lui aussi rappeur (connu sous le nom de Don Trag) et qui devait se produire avant DaBaby.

S’il a été placé dans le coma, sa mère et son frère se sont montrés pessimistes quant à son état de santé. Des images de l’incident ont été publiées, mais on préfère vous prévenir, c’est très violent. Sous les yeux du rappeur qui ne bouge pas et semble même profiter du spectacle, un garde du corps va maintenir la victime pendant que d’autres personnes vont le frapper par derrière, évidemment.

Selon TMZ, l’incident se serait déroulé après que le jeune homme ait plusieurs fois insisté afin d’obtenir une photo, ce qui lui a été refusé. Insistant, il aurait alors commencé à se faire remarquer jusqu’à provoquer la colère de l’agent de sécurité du rappeur qui le tient sur les images. C’est à partir de ce moment-là que tout s’est enflammé. Les personnes sur place ont déclaré qu’il avait été immédiatement pris à parti par la bande de DB… et ces derniers n’y sont pas allés de main morte.

Dans la foulée, leur victime a été prise en charge par les médecins avant d’être conduite dans un hôpital à proximité, où elle a été plongée dans le coma. On doit donc s’attendre très prochainement à des suites judiciaires, les faits semblant très clairs et les responsables de ce passage à tabac bien identifiés grâce aux images.

Petite anecdote en plus, la prestation du rappeur ayant été annulée, ce dernier a tout de même pris son cachet – 22 000 dollars – et il semblerait que l’organisateur fasse tout pour récupérer cette somme. DaBaby persiste à garder l’argent, s’appuyant sur une clause du contrat, qui lui permettait de partir s’il ne se sentait pas en sécurité. Toujours selon TMZ, il se dit qu’au départ le rappeur ne voulait pas assurer son show car la salle n’était pas assez bondée.