Madonna et Quavo interprètent leur titre Future à l’Eurovision… la polémique ! [Vidéo]

Présents ce week-end en Israël pour donner un show lors de l’Eurovision, Madonna et Quavo ont pu interpréter pour la 1ère fois leur titre Future en live. La chanteuse a elle été lourdement critiquée sur les réseaux sociaux pour sa performance…

C’est ce samedi 18 mai qu’avait lieu à Tel-Aviv, le 64ème concours de l’Eurovision. Tandis que les Pays-Bas et Duncan Laurence se sont imposés avec le titre Arcade, et que le français Bilal Hassani a fini en 14ème position, l’un des évènements de la soirée était le passage sur scène de Madonna. Une prestation qui, selon plusieurs médias, aurait d’ailleurs coûté plus d’un million de dollars aux organisateurs. La star de la pop a ainsi interprété les titres Like A Prayer et Dark Ballet puis a été rejoint par Quavo pour Future, un morceau aux ambiances reggae dévoilé ce 17 mai et qui sera présent sur le nouvel album de la chanteuse.

Madonna feat. Quavo – Future (Eurovision) :

La performance de Madonna a d’ailleurs suscité de très nombreuses critiques depuis, notamment pour son utilisation trop prononcée de l’autotune avec Quavo. Surtout, de très nombreux internautes ont qualifié sa prestation d’horrible sur Like A Prayer. Il faut dire que l’artiste de 60 ans a fait de très nombreuses fausses notes lors de son passage qui n’ont clairement pas été masquées par les 35 choristes présents avec elle.

Elle a également été critiquée (ou applaudie !) après être apparue aux côtés de danseurs portant des masques à gaz et dont 2, qui se sont enlacés en fin de show, affichaient les drapeaux palestiniens et israéliens dans leur dos. Un symbole de paix pour La Madone. Un message politique (presque) partagé par les candidats Islandais, qui se sont faits remarquer en prenant volontairement parti et en déployant des banderoles pro-palestiniennes en direct. Un geste contraire au règlement du concours selon les organisateurs qui devraient disqualifier le groupe Hatari, qui avait annoncé son intention de “dénoncer le traitement réservé aux Palestiniens…
Madonna de son côté a fait mine de rien sur Twitter en remerciant public et organisateurs pour cette “opportunité de diffuser un message de paix et d’unité.”