Offset s’embrouille sur Twitter au sujet de la loi anti-avortement en Alabama

Offset s’est largement embrouillé sur les réseaux sociaux avec un défenseur de la loi anti-avortement votée en Alabama…

Officialisée le 15 mai par le gouverneur de l’Alabama Kay Ivey, la nouvelle loi qui restreint le droit à l’avortement des femmes a logiquement créée un véritable scandale aux Etats-Unis. Rihanna fut d’ailleurs parmi l’une des premières à se saisir de l’affaire, affichant notamment le nom et les visages des hommes qui avaient pris cette décision. Plusieurs rappeurs, à commencer par Waka Flocka et Lupe Fiasco, ont également commentés cette information, exprimant eux aussi leur dégoût.

Une position que partage visiblement Offset, le membre des Migos ayant lui aussi publiquement évoqué sa colère sur Twitter et affirmant : “ne pas être fier d’être américain”. Il a même été beaucoup plus loin en comparant cette nouvelle loi à l’esclavage. Une prise de parole immédiatement reprise et soutenue par des milliers d’internautes.

“Cette nouvelle loi est de l’esclavage. Forcer une victime de viol à garder son enfant est de l’esclavage. JE NE SUIS PAS FIER DE DIRE QUE JE VIENS DES ETATS-UNIS”

“J’ai fait une faute dans le mot sous le coup de la colère [il a écrit ‘slavory’ au lieu de ‘slavery’ (esclavage, Ndlr)], désolée tout le monde”

Des propos forts qui ont provoqué une réponse elle aussi forte d’un défenseur de cette loi auquel Offset a immédiatement répondu.

“Offset, quand tu ne seras pas en train de tromper ta femme, j’espère que tu prendras le temps d’ouvrir un dictionnaire. C’est ‘l’esclavage’ pas ‘l’esclovage'”. Et si tu n’es pas fier d’être américain : pars”

“Et quand tu auras le temps, tu devrais te regarder dans le miroir et te demander pourquoi en tant qu’homme noir, tu supportes les républicains et Trump, des gens qui préfèrent s’occuper des avortements plutôt que des hommes noirs tués et visés par la police. Sois béni, frère”

S’en suit alors plusieurs tweets du jeune homme en question, expliquant qu’il est fier de soutenir Trump et argumentent que le président Américain aidait au mieux les noirs américains. Il va également s’écharper avec le producteur Mike Will Made-It, qui a soutenu Offset après ce “clash”.

“Tu viens juste de faire un son au sujet des frères comme lui sur Internet. Le mec a essayé de se mêler à cette histoire comme Oncle Tom alors que tu parles de quelque chose de bien plus important. Laissons Carlton avoir son moment, t’as le droit de penser ce que tu veux sur ces lois douteuses qu’ils sont en train d’essayer de faire passer”

“Mike, retourne au studio et déconnecte-toi de Twitter. Mike Will Made It ? C’est quand la dernière fois que t’as fait un hit ?”

“Je crois que c’était Humble ou quelque chose comme ça.. Je sais pas, peut-être que c’était King’s Dead, les 2 derniers à avoir gagné un Grammy. Je ne sais même pas ce qu’est un hit mec, j’en fais plus des hits t’as pas reçu le mémo ? T’es en retard de ouf. Mon but, c’est d’investir dans l’immobilier et les vieilles voitures… et faire le troll sur Twitter”

Une discussion tendue qui démontre bien les énormes divisions qui existent aux Etats-Unis entre les pro et les anti-Trump…