Zahia présente le film Une Fille Facile au Festival de Cannes !

Découverte lors d’une sombre affaire d’escort-girls que fréquentaient certains footballeurs de l’équipe de France, Zahia fait ses débuts au cinéma avec un 1er grand rôle dans Une fille facile. Le film était présenté au Festival de Cannes, et la jeune femme était présente.

C’était en avril 2010. Alors qu’elle préparait son désormais fameux Mondial en Afrique du Sud, l’équipe de France va être secouée par une affaire de proxénétisme ! Lors d’une perquisition dans un établissement de nuit parisien, les gérants mais aussi plusieurs prostituées vont être auditionnées. Lors des interrogatoires, les noms de 4 internationaux de l’équipe de France sont évoqués comme étant 4 clients potentiels des jeunes femmes. : Franck Ribéry, Sydney Govou, Hatem Ben Arfa et Karim Benzema !

A l’époque, l’une des prostituées est mineure au moment des faits, une certaine Zahia âgée de 16 ans. Franck Ribéry avait affirmé lors de son interrogatoire avoir commencé à fréquenter la jeune fille en 2009, et “ignorer qu’elle était mineure au moment de leur rencontre”. A partir de 21 avril, Zahia confirmait les faits aux enquêteurs lors de son audition et avouaient avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Franck Ribéry et Karim Benzema entre 2008 et 2009. Sa rencontre avec Govou serait, elle, postérieure à sa majorité, tandis que Ben Arfa a été totalement blanchi.

À LIRE AUSSI: Karim Benzema : Valbuena, Deschamps… ce qu’il faut retenir de son interview dans L’Equipe !

Depuis, Zahia, aujourd’hui âgé de 27 ans, a parcouru le monde et s’est lancé dans différents bizness en surfant sur son image et son buzz. Elle s’est notamment reconvertie dans le milieu de la mode en lançant sa marque de lingerie, a multiplié les apparitions avec de nombreuses célébrités et a même fait compagne pour la PETA.

À LIRE AUSSI: Zahia pose nue pour défendre les animaux avec la PeTA, et nous demande de devenir végétariens ! (photo)

La réalisatrice Rebecca Zlotowski a offert à Zahia son 1er vrai rôle au cinéma et sa 1ère montée des marches en tant qu’actrice au Festival de Cannes ce lundi 20 mai, pour le film Une Fille facile, présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Après avoir eu un 1er petit rôle en 2016 dans le film Joséphine s’arrondit de Marilou Berry, c’est cette année que Zahia endosse un véritable rôle au cinéma aux côtés de comédiens de renom. Une fille facile raconte ainsi l’histoire de Naïma (Mina Farid), 16 ans, et de sa cousine Sofia (Zahia) qui vont vivre ensemble un été “inoubliable” à Cannes.

De gauche à droite : Henri-Noel Tabary, Benoit Magimel, Clotilde Courau, Zahia Dehar et la réalisatrice Rebecca Zlotowski (Photo de Antonin Thuillier / AFP)

Lors d’interview pour Le Parisien, la jeune femme est revenue sur cette affaire vieille de presque 10 ans maintenant. Par rapport à sa médiatisation, la jeune femme confie : “Je l’ai connue sans l’avoir choisie donc, maintenant, je vis avec. Bien sûr, cette médiatisation a été un petit traumatisme, mais si je ne m’exposais plus du tout, ça voudrait dire que je n’assume pas ce qui s’est passé. Si ça avait été le cas, il aurait fallu que je cesse de vivre -quelque chose auquel j’ai pensé” ! Au sujet de son rôle et son image public, Zahia glisse ces quelques mots : “Cela m’excitait de jouer une femme qui résiste aux attentes et aux restrictions de la société […] Pourquoi mon image serait gênante ? Si elle me plaît et me procure du plaisir…” Elle a également raconté vivre à Londres et travailler sur des projets qu’elle ne pouvait pas encore divulgué.

À LIRE AUSSI: Aya Nakamura et Rita Ora au Festival de Cannes pour Magnum [Vidéos]

L’équipe d’Une fille facile était par ailleurs présente à la soirée Magnum organisée spécialement pour le film !